Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lufthansa visée par une plainte des agences en ligne à Bruxelles

La compagnie aérienne allemande est accusée d’abuser de sa position dominante pour favoriser ses propres canaux de distribution par les agences de voyages en ligne.

Les agences de voyages en ligne viennent-elles de déclarer la guerre à Lufthansa ? L’Association européenne des services de technologies et de voyages (ETTSA), qui réunit notamment Amadeus, Expedia, Odigeo, Opodo, Sabre, Travelport et Hotels.com, a déposé une plainte auprès du service antitrust de la Commission européenne contre Lufthansa.

L’ETTSA reproche à la compagnie aérienne allemande de s’appuyer « sur sa position dominante sur les marchés des services de transport aérien en Autriche et en Allemagne pour contrôler et manipuler les canaux de distribution actuels et futurs de Lufthansa, et, à terme, les billets d’autres transporteurs ». Concrètement, avec des prix de billets 20% plus élevés sur les autres canaux de distribution, Lufthansa.com apparaît toujours comme l’option la moins chère du marché, selon l’association.

70% des billets Lufthansa vendus par des canaux tiers

Selon l’ETTSA, les consommateurs européens sont pénalisés à court et à long terme. Faisant référence à la surcharge GDS, l’association prend également la défense des agences de voyages, obligées de payer « des surtaxes […] et les forçant à utiliser ses propres systèmes de distribution technologique au lieu de systèmes concurrents ». La plainte porte principalement sur les vols de Lufthansa à destination et en provenance de ses hubs de Francfort, Munich, Vienne et Zurich, ainsi que de ses filiales Brussels Airlines, Swiss International Air Lines et Austrian Airlines.

Le bras de fer entre l’ETTSA et la plus grande compagnie aérienne d’Europe a commencé en 2015, lorsque Lufthansa a commencé à facturer des frais pour les billets achetés par l’intermédiaire de tiers pour accroître ses bénéfices et mieux contrôler ses prix. Lufthansa vend environ 70% de ses billets via des canaux tiers en utilisant les GDS d’Amadeus, Travelport, Sabre et d’autres fournisseurs.

La Commission a confirmé avoir reçu la plainte de l’association contre Lufthansa, affirmant qu’elle l’évaluerait avec soin. La compagnie, elle, a promis de coopérer avec les autorités en charge de l’enquête.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique