Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le train de nuit Paris-Nice ne partira pas le 16 avril

Le report résulte des restrictions pour les déplacements sur l’ensemble du pays et du reconfinement. La date du week-end de l’Ascension, mi-mai, est évoquée.

La relance du train de nuit Paris-Nice, prévue le 16 avril, a été reportée à cause de la crise sanitaire, ont indiqué vendredi le ministère des Transports et la SNCF. « Le train de nuit Paris-Nice, on l’imagine tous pour des voyages de plaisir », et « il y a d’autres moyens de transport pour les gens qui ont vraiment besoin de se déplacer », a expliqué une porte-parole du ministère à l’AFP.

La ligne sera relancée « quand on pourra voyager pour le plaisir », a-t-elle ajouté. Il est pour l’instant interdit jusqu’au 26 avril de se déplacer à plus de 10 km de son domicile sauf raisons impérieuses, et la SNCF a notamment suspendu la circulation d’un autre train de nuit, entre Paris, Toulouse et le Sud-Ouest. Les billets seront évidemment remboursés ou échangés, a précisé une porte-parole de la compagnie.

La SNCF a suggéré de relancer la ligne pour le week-end de l’Ascension en mai, mais aucune décision n’a encore été prise, selon les deux parties. Cette liaison Paris-Nice avait été supprimée en décembre 2017, mais elle doit être rouverte dans le cadre du plan de relance gouvernemental, de même que le Paris-Tarbes annoncé pour la fin de l’année. Le train doit relier, tous les jours et dans les deux sens –sauf travaux–, Paris-Austerlitz, Marseille-Blancarde, Toulon, Les Arcs (Var), Saint-Raphaël (Var), Cannes (Alpes-Maritimes), Antibes (Alpes-Maritimes) et Nice.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique