Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Costa Rica espère décoller grâce à Air France

 »

Îlot de verdure foisonnante dans les allées de l’IFTM Top Resa, le stand du Costa Rica avait fière allure. C’est qu’il est arrivé en conquérant, avec une bonne nouvelle pour son développement sur le marché français : le lancement, le 2 novembre, des deux vols directs hebdomadaires opérés par Air France entre Paris et San José, sa capitale.

Plus de 60 000 Français en 2016

"Au premier semestre 2016, la France est le premier marché européen devant l’Allemagne et l’Espagne, qui sont traditionnellement en tête. Et avec l’arrivée des liaisons régulières Air France, nous attendons une croissance encore plus forte sur la fin d’année et sur 2017", souligne Mauricio Ventura, ministre du Tourisme du Costa Rica.

Depuis le lancement, fin 2013, du vol direct d'Air France entre Paris et le Panama voisin, le succès de la destination auprès des Français ne se dément pas avec 39 728 touristes en 2013, 49 681 en 2014, et 54 773 en 2015. Cette année, plus de 60 000 voyageurs français sont attendus.

Sécurité et dévelppement durable

Au global, en 2015, le pays a attiré 2,9 millions de touristes étrangers. Et si les Nord-Américains représentent 40% des arrivées internationales, le Vieux Continent grimpe. "Nous regardons vers l’Europe où le potentiel de croissance est énorme, car le Costa Rica n’y est pas encore connu. Nous sommes une destination sûre, axée sur la nature et le développement durable, des thématiques auxquelles sont particulièrement sensibles les Européens. Rappelons par exemple que 98% de l’électricité que nous produisons est "verte" !", explique Mauricio Ventura.

Sur les douze derniers mois, le Costa Rica a multiplié les connexions aériennes avec les principaux marchés émetteurs en passant de un à cinq vols directs. Elle renforce ainsi sa présence en Espagne (Iberia), au Royaume-Uni (British Airways), en Allemagne (Condor), et en Suisse (Edelweiss). Avec une durée moyenne de séjour de 17 nuits, contre 13,4 pour le marché global, les voyageurs européens représentent une cible idéale.

Pour accueillir ces visiteurs, le Costa Rica encourage les investissements dans l’hébergement. "Il y a 45 000 chambres dans le pays, dont 80% dans des hôtels de 40 chambres ou moins. Nous allons promouvoir des investissements qui collent à l’image de la destination, mais nous ne bloquons pas le développement. Nous ne dirons pas "non" à Marriott, ni à d’autres groupes mondiaux", précise le ministre du Tourisme. Avec quelque 600 000 emplois directs et indirects, le tourisme pèse 20% du PIB du pays.  

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique