Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La baisse des prix mine les résultats de Transat

Le volume d’affaires européen du groupe canadien a légèrement reculé au premier trimestre de l’exercice 2010.

 

Entre le 1er novembre 2009 et le 31 janvier 2010, les revenus des filiales européennes, qui proviennent de ventes faites en Europe et au Canada, ont diminué de 2,1 millions de dollars (-1,5 %) par rapport à la même période l’an dernier. Ce tassement est attribué à la vigueur du dollar par rapport à l’euro et à la livre sterling, combinée à une baisse des prix de vente. Pourtant, au cours de la période, le nombre global de voyageurs a fortement augmenté (+30,1%) grâce à la hausse des ventes de Canadian Affair (réalisées au Royaume-Uni et au Canada), et ce en dépit d’une diminution des volumes en France. Les filiales européennes ont affiché une perte d’exploitation de 8,5 millions de dollars (6,2 %) au cours du trimestre, comparativement à une perte d’exploitation de 9,8 millions de dollars (7,1 %) durant le premier trimestre de l’exercice 2009.
Les revenus globaux de Transat ont diminué de 9,7 % durant ce trimestre, pour atteindre 792,6 millions de dollars. Sa perte d’exploitation est passée dans le même temps de 8,5 à 12,4 millions de dollars.
Pour le deuxième trimestre, en France, les réservations sont à des niveaux similaires à ceux de l’année précédente. Mais les prix de vente sont inférieurs à ceux de 2009. Concernant l’été, les ventes sont pour leur part supérieures à celles de l’an dernier.