Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Transat à la peine en Europe

En France, les ventes moyen-courriers sont en retrait par rapport à 2009 et les prix sous très forte pression. Le long-courrier résiste mieux avec des performances supérieures à celles de l’été 2009.

 
Le groupe canadien Transat, maison mère en France de Vacances Transat, Look Voyages  et Amplitravel, présentait hier ses résultats trimestriels. L’occasion de faire aussi un point sur le premier semestre de l’exercice 2009-2010 clos au 30 avril. Le chiffre d’affaires des filiales européennes ( qui inclut les ventes faites en Europe et au Canada) a baissé de 19,2% au deuxième trimestre et de 12,3%  sur le semestre, avec une perte d’exploitation de 10,7 M€. Transat estime notamment le coût du nuage de cendres sur l’activité à 3,3 M€. Mais la baisse des prix de vente explique aussi ces performances médiocres. En France, les ventes moyen-courrier sont celles qui souffrent le plus (Look Voyages est très concurrencé sur le produit club) et la tension tarifaire est très forte. Le long-courrier affiche en revanche des ventes et prix à la hausse. Transat estime par ailleurs que la baisse de la monnaie européenne par rapport à la devise canadienne aura un impact négatif sur les bénéfices réalisés en Europe. Le groupe se refuse à tout pronostic sur la saison d’été « une proportion importante des stocks restant encore à vendre ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire