Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’e-tourisme pèse 7,7 milliards d’euros


Le voyage fait mouche auprès des internautes. D’après le cabinet Raffour Interactif, qui travaille fréquemment pour le compte de l’agence en ligne Opodo, 6,5 millions de Français ont réservé ferme (tout ou partie) leur séjour en ligne, sans même envoyer un mail ou composer un numéro de téléphone. Ce chiffre correspond à une croissance de 13,3% par rapport à 2005. Au total, 12,4 millions de nos compatriotes ont préparé leurs séjours sur le web, soit 40% des personnes qui ont plié bagages l’an passé. « Dans les critères d’utilisation de site de voyage, les e-touristes plébiscitent le fait de se connecter quand ils le souhaitent, de ne pas avoir à se déplacer pour préparer, puis de comparer facilement les offres », souligne Guy Raffour. Le taux de départ en vacances s’élève à 75% chez les internautes, contre 41% parmi les non internautes.

Résultat : le montant des voyages d’agrément achetés sur Internet a atteint 4 milliards d’euros en 2006. A ce montant s’ajoutent les 3,7 milliards d’euros de prestations dénichées sur le web, mais acquises par le biais d’un autre canal (en agence, par téléphone…). Le poids du e-tourisme est donc estimé à 7,7 milliards d’euros, soit 4,5 fois le poids du Club Méditerranée, premier TO français ! Pour un média qui démarrait il y a 12 ans, voilà qui décoiffe ! Et pourtant, il reste encore des pas de géant à effectuer : « Près de 50% des prestataires touristiques n’ont pas encore mis en ligne de modules de réservation », souligne Guy Raffour, fondateur du cabinet éponyme.

D’après lui, la croissance de l’Internet touristique va se poursuivre, mais à un rythme différent. Explication : les nouvelles générations sont des internautes précoces, de façon quasi généralisée, dans la mesure où leur environnement immédiat (domicile, école puis lieux de travail) est connecté à la Toile.

Bien sûr, les distributeurs de voyages regardent aussi en dehors de nos frontières. 153 millions d’Européens ont préparé leur voyage sur Internet en 2006, dont 88 millions qui ont réservé au moins une prestation en ligne.