Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Afest a fait plancher les partis sur le Tourisme

« A 10 jours du 1er tour de l’élection présidentielle, l’Association française des techniciens et scientifiques du tourisme (Afest) a réalisé une synthèse des programmes « tourisme » des trois principaux candidats, présentés dans le cadre de trois dîners-déba »

 

La synthèse présentée par l’Association française des techniciens et scientifiques du tourisme (Afest) a été réalisée à partir des interventions de Jean-Michel Couve pour Nicolas Sarkozy (UMP), de Philippe Augier pour François Bayrou (UDF) et d’André Chapaveyre pour Ségolène Royal (PS). Il ressort de celle-ci un certain consensus sur l’état des lieux et le diagnostic unanimement sévère : perte d’attractivité et de compétitivité de la destination face à l’intensification de la concurrence, faiblesse structurelle du niveau des investissements, insuffisance des moyens consacrés à la promotion, manque de reconnaissance de l’importance économique et sociale du tourisme, dispositif de formation insuffisamment adapté aux qualifications recherchées, et aux nouveaux métiers… 

Du côté des pistes préconisées pour redynamiser le modèle touristique français, les trois partis se rejoignent également : recherche de nouveaux moyens de financement pour compenser le déclin des aides européennes, aide à la consommation touristique des populations fragilisées et préservation de l’attractivité du territoire, en tenant compte notamment de l’impact du réchauffement climatique. Des convergences existent dans plusieurs domaines, qu’il s’agisse du droit aux vacances pour tous, de la gouvernance territoriale, de l’adaptation des dispositifs de formation ou encore de la création d’un champ disciplinaire autonome…

En revanche, des divergences existent, notamment sur l’organisation du tourisme au plan national. Le parti socialiste prône la création d’un grand ministère du Tourisme et des Loisirs alors que l’UMP préconise une délégation interministérielle sous tutelle d’un ministre directement rattaché au Premier ministre tandis que l’UDF appelle de ses vœux un ministère rattaché à l’Economie, à Bercy.

Le détail des programmes des trois prétendants au château est à découvrir dans l’Echo Touristique à paraître ce jour.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique