Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hong Kong : les gratte-ciels qui cachent la forêt

Britannique et chinoise, moderne et traditionnelle, urbaine et verdoyante, Hong Kong est une destination de contrastes qu’il faut prendre le temps de découvrir.

Oubliez toutes vos idées reçues à propos de Hong Kong. Bien trop souvent limitée à son image de métropole asiatique moderne, la destination souffre d’une méconnaissance de son incroyable diversité. Les vertigineux gratte-ciels n’occupent en fait qu’une toute petite partie des 262 îles qui composent l’archipel, laissant le champ libre à une nature luxuriante presque omniprésente. Son statut d’ancienne colonie britannique – rétrocédée à la Chine en 1997 – en fait une destination très accessible aux touristes occidentaux, la langue anglaise étant couramment employée au sein de la population et sur la signalétique, tout en constituant une excellente porte d’entrée pour qui voudrait découvrir la Chine.

LA FRANCE, 2e MARCHE TOURISTIQUE EUROPEEN
Vestige de ce passé colonial, le Royaume-Uni constitue le premier marché touristique européen de la destination, suivi par la France, qui a fourni 239 964 visiteurs en 2010, une année record avec une progression de plus de 10 % par rapport à 2009. 2011 s’annonce tout aussi bonne, 120 000 touristes français ayant déjà visité l’archipel entre janvier à juillet, et cela bien que Hong Kong (de même que l’ensemble de la région Asie), ait subi une légère baisse de sa fréquentation entre mai et juillet, en répercussion du tsunami et de la crise nucléaire qui ont frappé le Japon. La durée de séjour des touristes français à Hong Kong est également en hausse, avec une moyenne de 4 nuitées en 2010, un chiffre en progression de 0,7 nuitées par rapport à 2009. Une tendance qui confirme le potentiel touristique de la destination, même si les TO ont encore du mal à en faire une étape aussi incontournable que Shanghai ou Pékin dans leurs itinéraires en Chine. Elle reste, au mieux, une étape en fin de parcours, au pire une extension. Et presque jamais un but de voyage à part entière. 

Téléchargez l’article complet "Hong Kong : les gratte-ciels qui cachent la forêt"

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique