Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La réunion, une nature volcanique

De battre son coeur s’arrête, et reprend… quand bon lui semble.

Le Piton de la Fournaise attire comme un aimant les voyageurs, qu’il s’éveille, comme fin août, ou qu’il sommeille. L’île de La Réunion est née d’un volcan qui a sculpté des paysages lunaires, des cirques et des pitons. C’est pour cette généreuse nature, lacérée de sentiers de randonnées, que viennent principalement les touristes. En 2011, La Réunion en a accueilli un nombre record de 471 000, dont 80 % de Français. « Depuis la crise requins, la fréquentation a baissé, souligne Ariane Loupy, directrice de l’IRT (Île de la Réunion Tourisme). Nous avons reçu 405 700 touristes l’an dernier », ce qui représente un recul de 2,6 % par rapport à 2013. Dans un rapport publié début 2015, la DEAL (Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement) évalue la perte globale pour le tourisme à 33 M€ depuis le début de la crise requin. La stratégie de reconquête de l’IRT repose sur le développement des clientèles asiatiques, le digital, et le BtoB. Cette année, l’île aura reçu de nombreux professionnels (via son Challenge agents de voyages, Net Managers, les événements Exotismes et SDT Events…), soit autant de prescripteurs qui repartent avec des arguments de vente et un message : «Oui,lerisquerequinsestréelàLaRéunion,onnepeutpaslenier,poursuitAriane Loupy. Mais on a toujours pu se baigner. Nous avons le lagon, qui constitue une barrière naturelle, et des zones de baignade surveillées ». En clair, l’imprudence est à l’origine des drames mortels et des accidents, à l’image de celui qui a touché, en juin, un surfeur présent dans une zone interdite aux activités nautiques.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique