Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Easyjet dans le rouge

La compagnie à bas prix paie les conséquences de sa forte politique d’expansion.

Est ce la fin du mirage low cost ? Easyjet a perdu 71,9 millions d’euros au premier semestre de son exercice 2002/2003 (achevé fin mars), contre un léger bénéfice d’environ 1,2 M€ un an plus tôt. L’hiver est traditionnellement une période plus difficile pour les compagnies aériennes. Le chiffre d’affaires s’établi pour sa part à 570 millions d’euros, en hausse de 25% à périmètre constant et de 92% si l’on prend en compte le rachat de Go en août 2002. Easyjet a transporté 9,3 millions de passagers en six mois, pour un taux de remplissage qui demeure excellent, à 82,2%.

La compagnie, qui ouvrira dans quelques semaines des vols au départ d’Orly vers Nice, Toulouse et Marseille, paie sa politique d’expansion (avec le rachat de Go) mais aussi les conséquences de la baisse des prix de ses billets (le tarif moyen a chuté de 10,7%, à environ 57 euros), pour faire face à la concurrence de plus en plus forte mais aussi à la baisse du trafic lié à la guerre en Irak.