Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dossier de l’été 2016 : visas et passeports, ce qui a changé

Entre impératifs sécuritaires et arguments promotionnels, les pays font évoluer leurs formalités d'entrée, au risque de provoquer quelques cafouillages.

Le Maroc en a fait les frais l'an dernier communiquant sur l'exigence de la seule carte d'identité, quand des touristes sans passeport étaient refoulés à ses frontières. Les Etats-Unis n'ont de même pas été très clairs, début 2016, obligeant le Quai d'Orsay à une mise au point. Depuis le 1er avril, et pour des raisons de sécurité, seules les personnes titulaires d’un passeport électronique ou biométrique peuvent bénéficier du programme d’exemption de visa.

Dans la même mouvance sécuritaire, le Canada a fait évoluer les formalités d'entrée sur son territoire avec l'instauration d'une AVE (pour Autorisation de Voyage Electronique) sur le modèle de l'Esta américain. Son exigence, dans un premier temps décrétée au 15 mars, a toutefois été reportée en septembre, là aussi avec une communication qui a manqué de réactivité et de clarté.

D'autres changements d'exigence en matière de formalités d'entrée sont plus explicites. En Asie, l'Indonésie bénéficie depuis un an de l'allègement des conditions d'entrée, avec une exemption de visa accordée aux ressortissants français. La mesure prise à dessein a relancé l'attractivité. En prolongeant d'une année cette même exemption de visa, le Vietnam espère également fournir un argument supplémentaire pour séduire les touristes européens.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique