Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des zones touristiques ouvertes le dimanche pour soutenir le tourisme

Au nom de "la compétitivité" du tourisme français, le projet de loi Macron prévoit la création de "zones touristiques internationales dans lesquelles le travail le dimanche et en soirée sera possible toute l'année".

Il faut "soutenir le tourisme français, atout de la compétitivité française", indique le dossier de presse de présentation du projet de loi diffusé ce jour. "Le tourisme est un secteur majeur de l'économie française, nous devons permettre aux magasins d'ouvrir le dimanche en zones touristiques pour renforcer l'attractivité de notre pays", est-il ajouté.

Londres plutôt que Paris

Aujourd'hui, "de nombreux touristes préfèrent par exemple passer le week-end à Londres (où les boutiques sont largement ouvertes le dimanche, ndlr) plutôt qu'à Paris". Il en résulte "une perte nette d'activité", martèle le dossier.

Le projet de loi Macron prévoit de créer, "là où c'est justifié par des critères précis, des zones touristiques internationales dans lesquelles le travail le dimanche et en soirée sera possible toute l'année".

"Ce sont les quelques zones d'activités très touristiques et les quelques gares pour lesquelles le travail en soirée et le dimanche conduira à des créations de milliers d'emplois supplémentaires", est-il précisé.

Par décret ministériel

Ces zones seront créées "par décret ministériel", signé par les trois ministères en charge du tourisme, du commerce et de l'économie, a précisé Bercy interrogé à ce sujet par l'AFP.
     
Les critères précis justifiant l'appellation de zone touristique sont "le rayonnement international" de la zone et "l'affluence touristique exceptionnelle", a indiqué Bercy.

Une situation incohérente

Aujourd'hui, les Champs-Elysées à Paris peuvent ouvrir tous les dimanches, mais pas toute la soirée. Le boulevard Haussmann, qui héberge les grands magasins Galeries Lafayette et Printemps où se pressent chaque jour des milliers de touristes, ne peut ouvrir que de manière exceptionnelle certains dimanches et soirs.

L'incohérence de la situation actuelle fait que "Bordeaux est zone touristique mais quelques rues seulement à Paris, par exemple", souligne le dossier de presse.

Le projet de loi Macron ambitionne de changer la donne. "A Paris, on peut imaginer que les grands magasins du boulevard Haussmann ouvrent le dimanche et les Champs-Elysées le soir", souligne-t-on de source proche du dossier.

Une compensation salariale

Le projet de loi Macron introduit l'obligation pour les employeurs de verser une "compensation salariale" à leurs salariés travaillant le dimanche, quelle que soit la taille de l'entreprise, et prévoit que ce travail dominical se fasse sur une base exclusivement volontaire.
     
Selon un sondage CSA pour Direct Matin publié mardi, plus de six Français sur dix (66%) sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche.   

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique