';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa Croisières lorgne sur le port de Marseille

Gianni Onorato, président de la compagnie italienne, nous a déclaré consulter le projet du Port Autonome de Marseille (PAM) concernant la délégation pour 25 ans de son pôle croisière. Costa a développé ces dernières années une politique de gestion directe

 

Nous avons confirmé notre intérêt pour ce projet, a déclaré hier à l’Echo Touristique Gianni Onorato, président de Costa Crociere, concernant l’appel d’offre lancé il y a une semaine par le Port Autonome de Marseille (PAM) sur son pôle croisière du môle Léon Gourret. Les résultats de celui-ci seront connus d’ici la fin de l’année, l’heureux élu devant prendre pour 25 ans la concession de la gare maritime, des gares de transit et des terre-pleins des postes à quai qui seront agrandis pour accueillir des paquebots de plus de 300 mètres de long. Le projet intéresse Costa Croisières pour sa propre flotte mais également pour les autres compagnies de sa maison mère américaine Carnival Corp., avec Cunard, Princess, Aida, Carnival… Pour décrocher l’accord, le futur opérateur devra en effet s’engager auprès du PAM et de la ville de Marseille sur un trafic d’un million de croisiéristes en 2011 (alors que Costa n’en réalisera que 120 000 en 2008), pour un total de 450 escales par an.
En attendant, Costa Crociere a signé hier un accord avec le Département du tourisme et du commerce de Dubaï pour développer l’activité de ses activités au départ de l’émirat du golfe Persique. Des opérations marketing seront réalisées conjointement à l’international notamment en direction des marchés asiatiques en général et de la Chine en particulier. Costa va de fait ouvrir en septembre un 29ème bureau de représentation à Dubaï, qui sera installé dans le terminal de croisières afin de suivre les opérations de ses navires sur place. Costa y doublera son offre durant l’hiver 2007/2008 avec le positionnement de deux navires, les Costa Romantica et Costa Europa, qui effectueront respectivement 15 et 10 croisières dans le golfe persique ce qui apportera d’avantage de capacités pour les groupes en France, précise Gianni Onorato. Nous tablons sur un trafic total de 70 000 passagers uniquement pour Costa car Aida, notre compagnie sœur destinée au marché allemand, y exploitera également un navire. Dans cet accord avec Dubaï qui conservera la gestion du site, les autres compagnies du groupe Carnival disposeront évidemment aussi d’un accès prioritaire aux infrastructures portuaires.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire