Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment TUI France cherche de la croissance en province

Les départs de province ont toujours été le point fort de Marmara, une priorité plus que jamais d’actualité chez TUI France, qui voit ainsi l'opportunité de prendre des parts de marché à Fram.

TUI France (Marmara, Nouvelles Frontières, Passion des îles et Aventuria) continue de privilégier les départs de région. Ils représentent encore cette année deux tiers de son offre pour la saison été, soit 448 000 sièges sur un total de 640 000.

"Notre stratégie de croissance passe par la province", confirme Pascal de Izaguirre, président de TUI France. "En tant que leader du tourisme, nous nous devons de rendre accessibles nos offres au départ d’un grand nombre de villes. Nos quatre Boeing  737 Jetairfly basés pour toute la saison été à Lille, Lyon, Nantes et à Toulouse en nouveauté, en plus de l’appareil assurant les départs de Paris, témoignent de notre engagement très fort".

Nantes en pole position

TUI France accompagne ainsi le développement de plates-formes à très fort potentiel, à l’instar de Nantes, mais lorgne aussi sans ambiguité sur la clientèle de Fram, saisissant l’opportunité, notamment à Toulouse, de récupérer des parts de marché bienvenues.

Au départ du grand Ouest et de Nantes Atlantique (premier aéroport régional en volume d’activité pour TUI France), la capacité aérienne augmente pour la saison estivale de 19% par rapport à la même période en 2015, soit un total de 90 300 sièges, à raison de 30 vols hebdomadaires proposés depuis le 8 avril et jusqu’au 31 octobre, vers 24 destinations et 40 clubs Marmara.

"Notre offre au départ de Nantes n’a jamais été aussi large, avec 7 nouveaux axes que sont Split, Araxos, Kalamata, Kos, Faro, Lanzarote et Ibiza. Nous avons intensifié le plan de vols et visons 90% de taux de remplissage ", précise le président de TUI France. "Les destinations européennes représentent désormais 85% de notre offre globale, avec un accroissement du nombre de sièges de 44%. Ce sont 160 000 sièges supplémentaires qui sont disponibles cet été vers ces destinations en Europe, en majorité depuis la province".

+100% de sièges à Toulouse

Toulouse, fief de Fram, bénéficie d’un effort particulier. Grâce au nouvel avion Jetairfly de 148 sièges basé à Blagnac depuis début avril, 17 vols hebdomadaires sont proposés toute la saison. Cela correspond à une augmentation remarquable de 100%, avec 24 500 sièges en plus par rapport à 2015, qui porte le total à 47 000 sièges.

Depuis Lyon, la croissance est moins spectaculaire, avec néanmoins 83 346 sièges, soit "un peu plus" que pour la saison été 2015, et 27 vols hebdomadaires proposés au départ de la plate-forme de Saint Exupéry vers 40 Clubs Marmara.

"L’offre crée la demande. Nous continuerons à monter en puissance depuis la province en ajoutant des vols ou en augmentant les heures de vol de nos appareils si nécessaire", indique Pascal de Izaguirre. Selon lui, les réservations sont bien engagées pour les mois de juillet, août et septembre. "Mais la France est toujours un marché très tardif, une grande partie de la production reste donc à vendre".

Des TUI Stores en cadence accélérée

En parallèle, TUI France poursuit la transformation de son réseau et le déploiement de son nouveau concept de TUI Stores. Après, Strasbourg, Rouen, Bordeaux, Nantes accueille un TUI Store ce vendredi 29 avril, une deuxième ouverture étant programmée en septembre prochain. Toulouse et Lyon, avec deux implantations, suivront avant la fin de l’été. Lille est également sur la liste d'ouvertures de ces agences nouvelle génération qui doivent accroître la visibilité de la marque et porter son développement.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique