Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chais d’oeuvre au vignoble

Les grands crus se bonifient de plus en plus dans des chais d’exception signés des plus grandes pointures de l’architecture mondiale.

Le monde du vin fait sa révolution… architecturale. Surfant sur la vogue de l’oenotourisme qui attire, selon Atout France, quelque 8 millions de visiteurs par an dans les vignobles de l’Hexagone, les grands propriétaires viticoles français ne regardent pas à la dépense pour offrir à leurs grands crus le dernier cri du high-tech et du design. Les plus prestigieux domaines du Bordelais ont ainsi convoqué depuis trois ans les stars de l’architecture mondiale pour métamorphoser leurs entrepôts de vinification en chais d’exception, véritables chefs-d’oeuvre futuristes qui attirent dorénavant touristes et événements privatifs autant pour leurs installations que pour les bonnes bouteilles qui y sont entreposées. En 2011, Cheval Blanc, premier grand cru classé A, avait osé planter au milieu des vignes de Saint-Émilion une construction audacieuse signée Christian de Portzamparc, l’architecte de la Cité de la Musique à Paris. À quelques kilomètres de cette sculpturale voile de béton blanc immaculée, Jean Nouvel (à qui l’on doit, entre autres, le Musée du Quai Branly et la Fondation Cartier) a fait surgir au printemps dernier un étonnant cuvier lamé rouge vin pour le Château La Dominique, avec toit terrasse de 450 m2 et brasserie panoramique. Le Domaine Château Margaux monte aussi d’un degré avec le projet de rénovation de ses installations, confié à sir Norman Foster, l’architecte du Reichstag de Berlin et du Viaduc de Millau. Quant à l’inévitable Philippe Starck, il a posé, avant l’été, la première pierre du futur chai du Château Les Carmes Haut-Brion, un incroyable « bateau à étrave inversée » qui rassemblera sur quatre niveaux chai, cuvier et salles de réception. Pour offrir aux visiteurs, français comme internationaux, l’ivresse d’une découverte à la fois technique et esthétique.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique