Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ce que pensent les agences de voyages

Comme chaque année, le cabinet Raffour Interactif a mené un sondage auprès des agences de voyages. Nous avons retenu cinq chiffres clés.

Au total, 97% des agents de voyages aiment leur job, un pourcentage qui cache deux camps : 45% se déclarent satisfaits de travailler dans le secteur et confiants dans l’avenir (contre 46% en 2018). Et 47% sont satisfaits, mais inquiets pour l’avenir (contre 52% l’an dernier) face à un client au budget contraint, toujours aussi exigeant et connecté.

Pour 44% des vendeurs, les recherches effectuées en ligne par leurs clients avant d’aller en agence sont plutôt perçues comme un avantage, pour gagner du temps. Environ 26% jugent au contraire que c’est « un inconvénient » (contre 30% neutres), les prospects se montrant alors particulièrement exigeants.

Autre fait à noter, l’importance de la dimension sécuritaire. 91% des clients loisirs des agences veulent que la destination soit sûre. « Les événements internationaux préoccupent les Français qui sont constamment informés », explique Guy Raffour, fondateur du cabinet éponyme.

Par ailleurs, 75% des clients souhaitent que leur lieu de vacances ne soit pas victime de « surtourisme », estiment les conseillers interrogés. Un pourcentage qui confirme les contradictions des voyageurs. Les clients souhaitent à la fois visiter les sites incontournables, et éviter les foules. Le vendeur a donc toute sa place dans la chaîne de valeur, en conseillant les heures, les jours, les saisons moins fréquentées, et les billets coupe file, par exemple.

Enfin, les questions relatives à l’écologie sont également très présentes dans le coeur des Français, d’après les conseillers. 41% des voyageurs souhaitent que les lieux de séjour respectent l’environnement (par la gestion de l’eau et des déchets, le recyclage etc).

Pour son 13ème baromètre des agences de voyages, Raffour Interactif a interrogé 200 agents de voyages, entre les mois de juillet et de septembre 2019. Précision importante : le terrain s’est arrêté le 23 septembre, soit deux jours après la faillite de Thomas Cook au Royaume-Uni.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique