Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Carlson Wagonlit Travel : l’étau se desserre

L’intersyndicale de Carlson Wagonlit Travel France a rencontré la direction mercredi, à Paris. L’appel à la grève illimitée est suspendu, mais pas levé.

 

Les représentants des salariés restent prudents, au lendemain d’une très longue réunion avec le comité de direction France et EMEA de Carlson Wagonlit Travel France. Une réunion à laquelle participaient Brigitte Nisio, directrice générale France, et son équipe de direction. « Nous avons suspendu l’appel à la grève ce matin à 8h, jusqu’au 9 juillet compris, date de notre prochaine point d’étape », nous a précisé ce matin Carole Lalanne, déléguée syndicale CGT.

Même si le dialogue social a repris, le mouvement n’est donc pas suspendu. « Nous n’avons pas obtenu assez de garanties (prouvant) que les actions qu’ils mèneront apporteront très vite des solutions. Nous portons encore une revendication importante. Mais nous avons envie de faire confiance. »

Griefs et revendications

L’intersyndicale, qui regroupe la CGT, la CFTC et FO, avait appelé mardi à la grève générale illimitée chez CWT France. Ses griefs sont nombreux : dégradation des conditions de travail, surtout depuis la mise en place du plan de transformation 3.0, un mal-être (expertise en cours des risques psycho-sociaux), délocalisations vers l’Inde et l’Espagne (Séville). Les principales revendications portent sur des ressources supplémentaires, au moins sous la forme de CDD et de contrats intérimaires de personnes qualifiées.

Des salariés du plateau de Saint-Etienne ont levé le pied toute la journée de mardi. « Sur les autres sites, des employés ont débrayé une heure ou deux par jour, ils n’assuraient plus les permanences de fin de journée », ajoute Carole Lalanne. Mercredi, les équipes de la TMC avaient déjà marqué une pause dans la grève, au regard des négociations prévues dans la matinée entre l’intersyndicale et la direction.

A lire aussi, sur le même sujet :