Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grève illimitée chez Carlson Wagonlit Travel

L’intersyndicale appelle à la grève générale chez CWT France, jusqu’à nouvel ordre. Ses griefs sont nombreux.

La mobilisation s’intensifie chez Carlson Wagonlit Travel France. Le mouvement de grève a débuté lundi à 14h, et devait se terminer ce mardi 19 juin à 8 heures. « Depuis hier, aucun dirigeant syndical n’est revenu vers nous. Le dialogue social est totalement rompu », déplore Carole Lalanne, déléguée syndicale CGT. La grève est donc reconduite, de manière illimitée. L’intersyndicale, qui regroupe la CGT, la CFTC et FO, en a informé la direction ce matin, peu avant 8 heures.

Pour justifier l’appel à cesser le travail, sa liste de doléances est longue. « Le torchon brûle, notamment à Saint-Etienne, où le plateau qui gère de grands comptes est en sous-effectif. Les équipes ne peuvent pas bien répondre aux appels d’offres. » Lundi, environ 50 des 200 personnes de ce site auraient suivi le mouvement.

Griefs : délocalisations et précarité

« Sur l’ensemble des sites, les conditions de travail se dégradent, surtout depuis la mise en place du plan de transformation 3.0. Nous manquons de ressources, ce qui engendre un mal-être et de la souffrance au travail. Et les délocalisations se poursuivent, vers l’Inde au niveau des fonctions administratives, et vers Séville au niveau des postes de conseillers et de traitement des e-mails. »

L’intersyndicale, qui évoque des risques psycho-sociaux faisant actuellement l’objet d’une expertise, craint la poursuite des délocalisations. « 88 ou 89 opérationnels, qui sont des conseillers, ont déjà été licenciés l’an passé. En parallèle, de nombreux CDD et contrats d’intérim ont été créés. 76 emplois devaient être supprimés cette année, le nombre est pour l’instant ramené à 9. » Au total, fin avril, la TMC emploierait 859 personnes, siège compris.