Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Asia veut garder une longueur d’avance en Asie

Alors que l'exercice 2016 s'achèvera sur une croissance de 11%, le spécialiste de l'Asie continue de mettre en avant son expertise du continent avec une production 2017 et des services peaufinés.

Asia espérait rebondir en 2016, c'est chose faite. Après un exercice 2015 en recul de 8%, le spécialiste a profité "d'une année 2016 très long-courrier et favorable à l'Asie" pour réengranger de la croissance.

L'Asie est porteuse

Au 31 octobre prochain, le chiffre d'affaires devrait s'afficher à 65 millions d'euros, en hausse de 11%. Sur la saison d'été, l'activité a progressé de 21%, de 25% sur le seul mois d'août "mais il y a évidemment un effet de rattrapage", tempère Jean-Paul Chantraine, président du voyagiste, rappelant que l'été 2015  n'avait pas été à la hauteur des attentes avec des destinations comme l'Indonésie en perte de vitesse.

Cette dernière a retrouvé de l'allant avec des ventes à +20%, tout comme le Japon et l'Inde, les deux autres tops de l'année. La Thaïlande, malgré les soubresauts politiques et les attentats de la fin août, est restée une valeur sûre, toujours en croissance, tout comme le Vietnam, première destination du TO en chiffre d'affaires. Les déceptions sont venues de la Birmanie qui souffre de tarifs élevés, alors que la sous-capacité hôtelière est en passe d'être résolue et de la Chine, "qui n'envoie pas de signaux positifs sur le marché".

En Asie Centrale et sur des volumes moindres, Asia salue le succès de l'Iran (800 clients, 2 millions d'euros de chiffre d'affaires) et le retour en force de la Mongolie et de l'Ouzbékistan. En Asie mineure en revanche, Jordanie et Oman sont toujours en souffrance en dépit des efforts des Offices de tourisme respectifs. "L'amalgame reste sévère", déplore Jean-Paul Chantraine, évoquant Oman et la défiance des clients pour les destinations assimilées musulmanes.

Un hiver bien engagé

"Au global, nous maintenons notre leadership sur la zone", se félicite le président d'Asia, qui estime que la saison d'hiver est de même bien engagée même si la prudence reste de mise. "Il est de plus en plus difficile de faire des prévisions à moyen terme sur 12 mois alors que la vision à long terme est claire, toujours favorable, et le court terme encourageant avec d'ores et déjà 30% de la saison hiver engagés". Vietnam, Thaïlande, Birmanie, Japon et Cambodge composent le quintette de destinations très porteuses. 

"2017 est une année électorale en France, aux Etats-Unis, en Allemagne et la situation en Syrie préoccupante", souligne Jean-Paul Chantraine, "il faudra faire avec".

Le spécialiste de l'Asie doit aussi faire face à une concurrence exacerbée sur un continent très convoité. "En 2006, 1 voyageur sur 8 en partance voyageait vers l' Asie. C'est 1 sur 4 aujourd'hui mais nous n'avons pas récupéré toutes ces parts de marché. D'autres voyagistes se sont aussi positionnés. Nous sommes condamnés à faire la course en tête et nous en donnons les moyens".

L'été 2017 est déjà réservable

Asia a donc encore retravaillé ses classiques pour la nouvelle saison selon ses deux axes clés "démocratisation et sophistication". La brochure Asie Individiduelle à la carte (une bible de 368 pages avec 33 pays) a été repensée. Maquette, iconographie, papier mat, nouvelles thématiques… L'Asie d'Asia est toujours plus scénarisée et personnalisée avec des expériences multipliées. L'ensemble des Circuits privés, "la gamme qui correspond à l'excellence de la production et devrait dissuader tout voyageur de se débrouiller tout seul sur Internet tant les possibilités de déclinaisons et la flexibilité sont grandes", seront par ailleurs tous vendables en ligne via le site BtoB d'ici à fin 2017. 200 produits le sont déjà.

Pour gagner en anticipation, Asia a par ailleurs changé la périodicité du catalogue Tentations "toute l'Asie en circuits" (45% du chiffre d'affaires). Il devient annuel et intègre la saison été 2017. "Nous disposerons l'été prochain de 4 000 sièges, 200 dates de départs vers 15 pays et une trentaine de circuits. Nous avons même des départs en novembre 2017 vers l'Asie Pacifique déjà vendables", explique Yannick Barde, à la direction de la production. Parmi les nouveautés attrayantes : un circuit qui combine l'Iran et l'Arménie, un itinéraire au Gujarat en Inde ou encore une croisière à bord du Star Clipper en mer d'Andaman.

Côté services, Asia amplifie la mise en avant initiée l'an dernier. Service visa, accueil VIP aéroport, portable à disposition pendant le séjour (désormais dans 10 pays dont l'Iran et l'Ouzbékistan en nouveauté)… l'engagement du spécialiste est synonyme aussi de sa valeur ajoutée et doit faire la différence.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique