Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Albanie : Visit Europe table sur 3000 clients en 2019

Sur l’Albanie, nouvelle destination 2019, le TO d’origine autrichienne applique son savoir-faire en matière de circuits en Europe.

« Nous avons identifié l’Albanie comme une destination montante, et c’est le moment de l’investir », explique Pascale Gaston, la directrice opérationnelle de Visit Europe. La filiale française dédiée aux individuels du groupe Travel Europe se lance dans ce petit pays à l’histoire tourmentée, coincé entre le Monténégro, le Kosovo, la Macédoine et la Grèce. Comme à son habitude, le TO a d’abord ouvert un bureau à Tirana. « Dès le mois de septembre prochain, et encore plus en 2020, nous affréterons des vols directs pour Tirana », renchérit Pascale Gaston.

Le voyagiste se fixe pour objectif raisonnable de « séduire 3000 clients en 2019, et 5000 en 2020 », chiffre Helmut Gschwentner, directeur général de Travel Europe. Pour ce faire, Visit Europe programme différentes formules en Albanie : la découverte des « charmes » albanais avec visites optionnelles de la Macédoine et de la Grèce, un circuit en étoile depuis la capitale, un « combiné découverte » qui va jusqu’à l’extrême sud du pays (excursion possible à Corfou), sans oublier trois offres de séjours.

Les circuits en Europe sont durs à vendre

Au-delà de l’aspect purement « business, le voyagiste voit aussi dans l’Albanie un terrain de jeu idéal pour affirmer son savoir-faire, et revendiquer une place de leader sur le marché français. « Paradoxalement, les circuits en Europe sont les plus difficiles à vendre pour la distribution. La formation sera fondamentale », analyse Pascale Gaston. « Nous sommes certains de la qualité de nos produits et de leur valeur ajoutée. Ils nous permettront de reprendre notre place de leader », continue cette ancienne salariée de Go Voyages.

Et si l’Albanie est au menu des nouveautés, le groupe va bien sûr mettre le paquet sur ses destinations les plus demandées, comme la Croatie. « Nous sommes d’ailleurs impatients de recevoir notre quatrième yacht, qui naviguera d’ici 15 jours dans le nord de la Croatie, entre Opatija et Venise », sourit Helmut Gschwentner. L’Ecosse, qui intègre le catalogue du TO après le rachat de Rob Roy Tours, sera aussi à l’honneur en 2019.

En 2018, Visit Europe devrait enregistrer un chiffre d’affaires avoisinant les 21 millions d’euros, ses comptes étant en cours de finalisation. Travel Europe, quant à lui, va frôler les 125 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le groupe a séduit environ 20 000 clients individuels français en 2018 et 171 401 clients au total – les groupes étant son activité principale.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique