Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : ces pays qui sont sur la liste noire

Le 14 juin 2018, la Commission européenne a mis à jour la liste des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne.

La Commission européenne vient d’actualiser sa liste des compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne. Au total, 119 compagnies sont toujours interdites en Europe, contre 178 auparavant.

On peut noter le retrait de la liste noire de toutes les compagnies aériennes certifiées en Indonésie, du fait des progrès en matière de sécurité aérienne.

L’Afrique en majorité

Au total, il reste 119 compagnies aériennes qui font l’objet d’une interdiction dans l’UE, ces compagnies étant originaires de l’un des 21 pays suivants : Afghanistan ; Angola ; République du Congo ; République démocratique du Congo ; Djibouti ; Érythrée ; Gabon ; Guinée équatoriale ; Iran ; Irak ; Kirghizistan ; Liberia ; Libye ; Népal ; Nigéria ; Sao Tomé-et-Principe ; Sierra Leone ; République du Soudan ; Suriname ; Venezuela ; Zimbabwe.

Cinq compagnies sont interdites en raison de critères de sécurité qui leur sont propres (et non en raison de leur nationalité) : Iran Aseman Airlines (Iran), Iraqi Airways (Iraq), Blue Wing Airlines (Suriname), Med-View Airlines (Nigeria) et Air Zimbabwe (Zimbabwe).

Six autres compagnies font l’objet de restrictions d’exploitation et ne peuvent effectuer de vols à destination de l’UE qu’avec certains appareils : Afrijet et Nouvelle Air Affaires SN2AG (Gabon), Air Koryo (République populaire démocratique de Corée), Air Service Comores (Comores), Iran Air (Iran) et TAAG Angola Airlines (Angola).