Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Temps d'attente aux aéroports : les compagnies maintiennent la pression

| | | par
Contrôles aux frontières : les compagnies européennes s'alarment.
Contrôles aux frontières : les compagnies européennes s'alarment.
©Monkey Business - stock.adobe.com

Dans une lettre alarmiste, les compagnies aériennes européennes pointent (à nouveau) les retards engendrés cet été par les mesures de sécurité prises dans les aéroports.

Dans une lettre adressée aux Prestataires de service de la navigation aérienne (PSNA), les PDG des compagnies membres de l'A4E expriment leurs inquiétudes concernant les perturbations et les temps d’attente causés par les contrôles aux aéroports cet été. L’A4E appelle tous les PSNA de l'UE à prendre des mesures correctives pour résoudre ce problème à court et à plus long terme.

"En juillet, les retards ont atteint plus de deux millions de minutes, soit une augmentation extraordinaire de 12% par rapport à 2016 et de 35% par rapport à 2015. Près de 70% de tous les retards en juillet 2017 n’étaient pas liés à la météo mais causes par des problèmes telles que la capacité du contrôle du trafic aérien (en anglais Air Traffic Control ou ATC), la dotation en personnel et d'autres questions qui relèvent du contrôle des PSNA", a déclaré Thomas Reynaert, directeur général d'A4E.

Une législation excessive

Des règlements jugés excessifs du contrôle du trafic aérien ont obligé les compagnies aériennes à organiser des itinéraires de vol plus longs ou à restreindre le nombre de vols sur certaines routes, ce qui entraîne des retards frustrants pour les passagers.

"Il est important que le ciel unique européen soit mis en œuvre plus rapidement et sans délai pour commencer à offrir les avantages nécessaires à la croissance actuelle du trafic aérien et aux utilisateurs de l'espace aérien", a ajouté Thomas Reynaert.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer