Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Dossier de l’été : France qui décroche, France qui s’accroche

| | | | | | par
La France, ses châteaux et ses vins... Mais est-ce encore suffisant ?
La France, ses châteaux et ses vins... Mais est-ce encore suffisant ?

Manque d’investissements, manque de compétitivité, manque de stratégie… : la destination France serait en déclin. Certaines initiatives donnent pourtant des raisons d’espérer.

Du chauvinisme ou du scepticisme, qui l’emportera ? Les Français continuent de s’enorgueillir chaque année d’habiter la première destination mondiale en nombre de touristes étrangers, avec une fréquentation qui a encore progressé en 2012. Mais plusieurs indicateurs n’ont cessé de leur indiquer, ces derniers mois, que leur économie touristique serait aussi en train de patiner.

Faiblesse des investissements, baisse de compétitivité du secteur, absence de vision et de stratégie… : il y aurait le feu à la maison. Un tableau auquel s’ajoutent invariablement les éternelles questions du mille-feuilles administratif hexagonal, de l'empilement de normes ou de la qualité insuffisante de l’offre et de l’accueil touristiques.

Mais il y a peut-être aussi des raisons d’espérer. La France veut s’accrocher, redéfinir à grands coups de marketing l’image qu’elle donne d’elle-même à l’étranger, prouver qu’elle est une terre d’innovation touristique, développer ses marchés de niches… C’est maintenant ou jamais.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer