Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Airbnb accusé d’encourager l'évasion fiscale

| | | | | | | par
La carte Airbnb serait une aubaine pour les propriétaires qui cherchent à échapper au fisc.
La carte Airbnb serait une aubaine pour les propriétaires qui cherchent à échapper au fisc.

Le géant de la location saisonnière entre particuliers propose une carte de crédit qui permet aux hôtes d'échapper aux radars de Bercy, selon France Info.  

 

C’est un bon plan qui se propage de bouche à oreille depuis trois ans parmi les propriétaires d’appartements inscrits sur Airbnb, d'après un long article de France Info, qui résume l'enquête de la Cellule Investigation de Radio France. Une carte de crédit rechargeable et gratuite, proposée par la plate-forme californienne de location, permet d’échapper aux radars de l’administration fiscale française.

Une Mastercard aux couleurs d’Airbnb

Pour rappel, afin verser à ses hôtes leurs revenus locatifs, Airbnb propose différentes solutions. Si la majorité choisit le virement bancaire, d’autres préfèrent la carte Payoneer, émise depuis Gibraltar. A cette fin, la société américaine Payoneer, qui émet des cartes de crédit rechargeables, a passé un accord avec la plate-forme en 2014.

En quelques clics depuis son compte, un loueur peut de fait obtenir une Mastercard aux couleurs d’Airbnb. "Une fois approuvé(e) par Payoneer, vous recevrez par la poste une carte dans un délai de 4 à 15 jours ouvrables", explique le site français du géant californien.

Des transferts invisibles

Un résident français peut ainsi échapper aux impôts qu’il doit en théorie payer sur ses revenus. Pour récupérer ses gains, il n’a plus qu’à se rendre dans un distributeur de billets, ou effectuer des achats aussi anonymes qu’un touriste étranger en vacances en France.

De son côté, la plate-forme se défend d’inciter ses hôtes à frauder, rappelant qu'elle les incite à respecter les réglementations fiscales en vigueur dans le pays où l'hôte propose son appartement ou sa maison.

Les députés avaient pourtant proposé une contre-mesure pour imposer à Airbnb et ses concurrents de transmettre automatiquement les revenus des loueurs au fisc. Mais le gouvernement a finalement donné un avis défavorable à cette mesure, explique France Info.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer