Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

USA : la marée noire aurait atteint la Floride

Des traces de pétrole et des boulettes de goudron ont été repérées vendredi sur des plages du nord-ouest de l’Etat. Dans la région de Pensacola, on redoute un effondrement de l’activité touristique.

A ma connaissance, il y a du pétrole et des boulettes de goudron le long des côtes de Floride, a affirmé Nina Kelson, porte-parole du Gulf Islands National Seashore, un parc national situé à Pensacola et formant une barrière d’îles à la frontière entre la Floride et l’Alabama. Nous devons déterminer si ce pétrole provient de la marée noire du golfe du Mexique ou non, a-t-elle ajouté.
Les autorités ont annoncé jeudi que la nappe de pétrole issue de l’effondrement de la plate-forme Deepwater Horizon, le 22 avril, n’était qu’à une dizaine de kilomètres des plages de sable fin du nord-ouest de la Floride.  Les téléphones ont arrêté de sonner pour des réservations, a confié à l’AFP Laura Lee, qui travaille pour l’office de tourisme de Pensacola, un important lieu de villégiature qui compte plus de 7000 chambres d’hôtel et reçoit chaque année plus de 3,7 millions de visiteurs. Le mois de mai a été très bon (…), les hôtels garantissaient un remboursement s’il y avait du pétrole sur les plages, a-t-elle cependant ajouté. A l’ouest de Pensacola, la station balnéaire de Perdido Key, dont les plages sont considérées parmi les plus belles des Etats-Unis, était aussi menacée.