Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un petit tour à travers les marchés du monde

Couleurs et senteurs, plaisir des yeux et des oreilles, les marchés, souks et autres bazars régalent tous les sens offrant ainsi l’occasion de côtoyer la population locale et de faire le plein de souvenirs !

De grosses puces À Saint-Ouen, Camden, Bruxelles…

La quinzaine de marchés de la Porte de Saint-Ouen forme le premier marché d’antiquités du monde. Si les objets sont de qualité, les prix sont élevés, et les amateurs de bonnes affaires auront intérêt à se tourner vers la Porte de Vanves ou la Porte de Montreuil, autres puces de la capitale. Londres est l’autre grande capitale des flea markets, que ce soit à Camden, ou à Portobello Road, dans le quartier de Notting Hill. À Amsterdam, Waterlooplein est l’endroit idéal pour dénicher des vêtements vintage comme des objets indonésiens. À Bruxelles, on ira aux Marolles, sur la place du Jeu de Balle.

Chez Visit Europe, Transeurope, Sea France, Britanny Ferries, Jet tours, Gaéland…

C’est la foire ! Les chameaux de Pushkar

La plupart des marchés sont permanents, les foires sont intermittentes, et n’en prennent que plus d’importance. L’une des plus exotiques est celle de Pushkar, au Rajasthan, en Inde, lors de la pleine lune de novembre. C’est aussi une fête religieuse destinée à honorer Brahma, et pendant que les pèlerins se purifient dans les eaux sacrées du lac, les marchands vendent leurs bêtes apprêtées pour l’occasion.

Chez Clio, Kuoni, Asia, Orients, Voyageurs du Monde, Ikhar, Jet tours…

C’est le Souk ! À Marrakech, Essaouira…

Babouches et bijoux, céramiques et poteries, tapis, épices, objets de cuir ou de cuivre… on trouve de tout dans le jeu d’ombres et de lumières des ruelles des médinas, sans oublier les ateliers qui jouxtent les boutiques. Cet amoncellement fait le charme du souk arabe, ou du bazar moyen-oriental. Celui de Marrakech regroupe 40 000 artisans marocains, celui de la médina d’Essaouira est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. À Istanbul, on commerce sous les voûtes du Grand Bazar depuis le XVe siècle.

Chez Marmara, Fram, Royal Tours, Jet tours, Look, Thomas Cook…

Au fil de l’eau : les marchés flottants

Le floating market reste une pratique courante dans divers pays d’Asie. En Thaïlande, à une centaine de kilomètres de Bangkok, le marché de Damnoen Saduak est le plus connu, mais on en trouve d’autres, comme ceux de Tha Kha, de Taling Chan, ou de Bang Khu Wiang. Au Vietnam, le delta du Mékong est riche de marchés flottants, comme ceux de Cai Be ou de Cai Rang, près de Can Tho. L’Asie n’a pas le monopole, et on trouve aussi du commerce sur l’eau en Afrique, par exemple à Mopti au Mali ou dans la cité lacustre de Ganvié, au Bénin.

Chez Asia, Kuoni, Fleuves du Monde, Visiteurs, Chemins de sable, Le Point Afrique…

Le ventre des villes : de Rungis à HongKong

Aux portes de Paris, 26 000 véhicules viennent s’approvisionner chaque matin en poissons, viandes, fruits, légumes et autres fleurs, dans les 232 hectares du marché de Rungis. Hongkong possède, dans son centre-ville, un spectaculaire marché aux poissons, tandis que celui de Tokyo, le plus grand au monde, se trouve dans la zone de Tsukiji. À Barcelone, c’est le marché de La Boqueria, situé près des Ramblas, qu’il faut visiter pour acheter des poissons, mais aussi des épices, des fruits et des légumes. À Amsterdam, on se rendra au marché Albert Cuyp, dans le Pijp.

Chez Visit France, National Tours, Forfait Flash, Transeurope, Fram, Iberica, Asia…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique