Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tunisie : arrestation d’une femme planifiant un attentat dans une zone touristique

Le Quai d’Orsay n’a pas actualisé ses recommandations à l’heure actuelle pour la destination qui était déjà classée en “appel à la vigilance maximale”.

Le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé vendredi avoir déjoué une opération « terroriste » après l’arrestation d’une jeune femme, de retour de Syrie, qui projetait de se faire exploser dans une zone touristique en Tunisie.

Âgée de 22 ans, cette jihadiste présumée, de nationalité tunisienne, a été arrêtée le 10 janvier à l’aéroport de Tunis-Carthage à son arrivée en provenance de Turquie, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Lors de son interrogatoire, elle a affirmé avoir quitté la Tunisie à l’été 2020 pour la Turquie avant de se rendre en Syrie en 2021 où elle a rejoint une « organisation terroriste au sein de laquelle elle s’est préparée à mener un attentat suicide », selon la même source.

L’enquête a aussi révélé l’implication dans ce projet d’attentat d’un autre « élément terroriste » de nationalité tunisienne qui devait fournir une ceinture explosive à la jihadiste présumée, a précisé encore le ministère. L’homme se trouve déjà en détention pour son implication présumée « dans la préparation d’opérations terroristes qui devaient viser fin 2021 des hauts responsables de l’État », selon le communiqué.

Le Quai d’Orsay incite à la prudence

Après la chute de la dictature de Ben Ali en 2011, la Tunisie a été frappée par plusieurs attaques menées par des groupes jihadistes qui ont coûté la vie à des dizaines de soldats et de policiers, mais aussi à de nombreux civils et touristes étrangers. En 2018, la capitale tunisienne a été secouée par un attentat perpétré par une femme kamikaze visant des policiers. Des attaques qui ont eu de lourdes conséquences sur l’activité touristique de la destination, qui a mis des années à s’en relever.

Pour l’instant, le Quai d’Orsay n’a pas actualisé ses recommandations comme il l’avait fait pour le Maroc suite à l’agression ayant entraîné le décès d’une touriste française à Tiznit (sud d’Agadir) le 15 janvier 2022. La Tunisie est d’ores et déjà classée en « appel à la vigilance maximale” pour “risque d’attentat ». « Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements, souligne le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans ses Conseils aux voyageurs. Il est également recommandé de se tenir informé de la situation et des risques, en consultant les recommandations des Conseils aux voyageurs. Les Français de passage sont invités par ailleurs à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant le pays où ils se trouvent. »

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique