Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

[#AWFT21] Club Med s’associe à Peta et s’engage contre l’exploitation animale

La marque au trident rejoint ainsi une liste d’entreprises engagées dans laquelle figurent TripAdvisor, Booking.com et Virgin Holidays.

Après des échanges avec Peta sur l’exploitation des animaux à but touristique, Club Med a publié un nouveau guide sur bien-être animal dans lequel sont détaillés les différents engagements pris par la marque pour lutter contre ce phénomène. Par exemple, Club Med promet de ne plus promouvoir les parcs marins situés alentours de ces resorts, et banni corridas, séances photos avec des animaux sauvages et autres balades à dos d’éléphants de son catalogue d’excursions.      

Cette politique, qui entre en vigueur en août, inclut également une interdiction de vendre de la fourrure dans les boutiques de l’entreprise, ou encore des recommandations portant sur la stérilisation des animaux errants. Le guide donne même des conseils sur les façons de repousser les insectes (plutôt que de les tuer).

Peta appelle les entreprises du voyage « à suivre l’exemple du Club Med »

« Peta appelle les autres agences de voyage à suivre l’exemple du Club Med et à explorer les manières de promouvoir un tourisme responsable et respectueux en ne soutenant plus les activités ni lieux qui exploitent les animaux », se félicite Mimi Bekhechi, vice-présidente des programmes internationaux pour l’association fondée en 1980 à Rockville, dans le Maryland, aux Etats-Unis. Une cinquantaine de marques de l’industrie, parmi lesquelles TUI Group, KE Adventure Travel ou encore Sinorama Group, se sont par exemples engagées à ne plus commercialiser de balades à dos d’éléphants.

Fini, donc, la sortie au Marineland, la nage avec des dauphins captifs en pleine mer ou les photos de câlins aux lions d’Afrique. En tout cas par l’intermédiaire du Club Med.

L’exploitation animale à vocation touristique est l’un des enjeux dans la définition d’un tourisme qui doit muter vers un modèle plus durable, plus raisonnable et raisonné, et plus respectueux. Un modèle qui sera débattu pendant le forum A World for Travel, organisé les 16 et 17 septembre à Evora, au Portugal. Plus d’informations en cliquant ici

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique