Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : dimanche 18 juillet, meilleur jour depuis le début de la crise

Le nombre de vols augmente progressivement en Europe. Dimanche, les chiffres n’ont jamais été aussi hauts depuis le début de la crise.

Selon une récente analyse d’Eurocontrol, plus d’avions ont volé entre les aéroports européens dimanche 18 juillet que n’importe quel autre jour depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2020.

C’est sans doute la conséquence d’un assouplissement (relatif) des restrictions de voyage un peu partout en Europe. Cependant les niveaux sont encore loin de ceux de 2019. D’après l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, il y a eu environ 23 000 vols dimanche dernier, contre 36 000 le même jour en 2019. 

La tendance à la hausse devrait se maintenir, puisqu’Eurocontrol enregistre des augmentations quotidiennes constantes depuis juin et le Royaume-Uni assouplit davantage les restrictions de voyage aujourd’hui .

Turkish Airlines s’en sort bien

Entre janvier et mai, le nombre de vols était inférieur de 60% aux niveaux d’avant la pandémie. Les chiffres n’ont commencé à augmenter considérablement que le mois dernier. Le nombre de vols était en retard de 57,5 % par rapport aux niveaux de 2019 le 1er juin et avait augmenté de 22 points dimanche.

Eurocontrol a également comparé la moyenne du nombre de vols quotidiens des principales compagnies européennes entre le 8 et le 14 juillet par rapport à la même période de 2019. C’est la compagnie Turkish Airlines qui se rapproche le plus de son niveau de 2019 avec 1254 vols quotidiens en moyenne, soit une baisse de « seulement » 15% par rapport à la même période de 2019.

KLM subit une baisse de 29% en dessous de son niveau de 2019 (663 vols) et résiste mieux qu’Air France est à -33% (880 vols), au grand dam du syndicat de pilotes Spaf. Pire encore, les chiffres de Lufthansa (-51% avec 772 vols) et de SAS (-50% à 387 vols). Enfin British Airways s’écroule avec -73% sur deux ans.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique