Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

South African Airways : 638 millions de dollars pour un sauvetage

South African Airways devrait reprendre ses activités avec 2700 employés en moins et une flotte de 6 avions au lieu de 44.

Le gouvernement sud-africain a annoncé mercredi le déblocage d’un plan de sauvetage d’un montant de 10,5 milliards de rands (638 millions de dollars) pour maintenir à flot la compagnie publique South African Airways, dont la situation très délicate s’est aggravée avec la pandémie de nouveau coronavirus. Les fonds ont été mobilisés grâce à la réduction des budgets des ministères et d’autres entreprises publiques. Ils ont été mobilisés par « des réductions des budgets des ministères nationaux, des entités publiques, et des subventions conditionnelles des gouvernements provinciaux et locaux“, affirme le  gouvernement.

Lourdement endettée et placée en redressement en décembre 2019, SAA n’a enregistré aucun bénéfice depuis 2011 et ne survit depuis des années que sous perfusion permanente d’argent public. Le ministre des Finances Tito Mboweni a indiqué mercredi qu’une somme de 10,5 milliards de rands serait « allouée à SAA pour la mise en oeuvre de son plan de restructuration », dans un communiqué consacré au budget de l’Etat.

Mauvaise gestion

En février, SAA, au bord de la faillite, avait annoncé la fermeture définitive de plusieurs lignes internationales et de la quasi totalité de ses liaisons nationales, afin de réduire ses coûts – avant même que l’impact du coronavirus se fasse sentir sur l’économie du pays.

Symbole de la mauvaise gestion des entreprises publiques qui a caractérisé le règne de l’ex-président de l’Afrique du Sud Jacob Zuma (2009-2018), SAA doit voir sa flotte aérienne se réduire drastiquement, selon le plan de restructuration, passant de 44 à 6 avions. Et seulement un cinquième de ses 5 000 personnels conserveraient leur emploi.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique