Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Royaume-Uni : la quarantaine sera bientôt levée pour les Français… mais seulement en Angleterre

Le gouvernement britannique a annoncé les premières exceptions au régime de quarantaine instauré pour lutter contre l’épidémie. Une exemption qui concerne notamment la France, à partir du 10 juillet.

Bientôt la fin de la quarantaine pour se rendre au Royaume-Uni ? Pas tout à fait, même si le gouvernement britannique vient d’annoncer certains assouplissements. Des exceptions au régime de quarantaine seront en effet faites pour les arrivées en provenance d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie et de France à partir du 10 juillet. Mais attention, ces exceptions ne concernent que les arrivées en Angleterre. La quatorzaine reste pour le moment obligatoire pour toute personne arrivant en Ecosse, au Pays de Galle ou en Irlande du Nord, sous peine d’amende. Elle restera également obligatoire pour les voyageurs en provenance des pays exemptés de quarantaine, mais ayant voyagé dans un pays qui ne l’est pas dans les 14 jours précédant leur arrivée sur le territoire britannique. Tous les voyageurs devront en outre remplir un formulaire avant leur arrivée

Bientôt le retour des touristes britanniques ?

Une liste complète de pays bénéficiant d’exemptions doit être rendue publique ce vendredi. Elle concernerait une cinquantaine de pays, selon certains médias. Ces exemptions devaient être rendues publiques plus tôt cette semaine, mais l’annonce a été retardée en raison de frictions avec le gouvernement local en Ecosse, rapporte l’AFP. L’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord vont « mettre en œuvre leur propre approche en matière d’exemptions », a assuré vendredi le gouvernement britannique.

Depuis le 8 juin, toute personne, y compris les résidents britanniques, arrivant au Royaume-Uni doit observer une quarantaine d’une durée de 14 jours pour éviter une résurgence de l’épidémie de nouveau coronavirus au moment où le Royaume-Uni déconfine. L’annonce de cette mesure de quatorzaine avait provoqué la colère des professionnels du tourisme et des compagnies aériennes au Royaume-Uni, invoquant ses répercussions sur l’économie. Les compagnies aériennes British Airways, EasyJet et Ryanair avaient pour cette raison lancé mi-juin une action en justice contre le gouvernement britannique.

La directrice de l’office du tourisme du Royaume-Uni, Visit Britain, Patricia Yates, s’est réjouie de ce « coup de pouce opportun à l’industrie du tourisme au moment où nous entrons dans la haute saison », tandis que la compagnie aérienne EasyJet a salué un « geste important ».

Prudence cependant : le gouvernement a déjà fait savoir qu’il n’hésiterait pas à réimposer des restrictions si le nombre de cas importés s’élevait. Les conditions d’entrée pouvant évoluer, il est recommandé de s’informer avant son départ pour tout voyage, dans le contexte actuel.

Cette levée de quarantaine est aussi très attendue par les professionnels du tourisme français. Elle devrait en effet permettre de lever la mesure de réciprocité adoptée par le gouvernement français et autoriser ainsi le retour des touristes britanniques dans l’Hexagone pour la saison estivale, les touristes britanniques formant le premier marché émetteur pour la destination.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique