';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Rapatriements : Marmara fait le point

Au moment de la fermeture de l’espace aérien français, Marmara avait 35 000 clients à destination, dont 25 000 clients « forfaits ». Hier soir 27 342 étaient rentrés.

Le TO a affrété pour cela 188 avions au total et estime que tous ses clients auront été ré acheminés ce soir.  Marmara annonce que les programmes de vols « normaux » au départ de France devraient reprendre progressivement destination par destination à partir  d’aujourd’hui. Mis en cause par le préfet des Alpes Maritimes dans le cadre du rapatriement de clients à Nice  qu’il a ensuite laissés se débrouiller seuls pour rentrer chez eux, le TO a plaidé « le manque de concertation » et met les choses au clair dans un communiqué : « Dans le cadre du rapatriement de ses clients, Marmara applique les mesures suivantes : mise en place de moyens de transports terrestres à l’arrivée des vols afin d’assurer le post-acheminement jusqu’à la ville d’origine dans la mesure du possible ; Prise en charge de ces post-acheminements ; Remboursement des post-acheminements pour les clients précédemment rentrés à hauteur de 50 € par personne sur présentation d’un justificatif. Les contraintes liées aux restrictions du transport aérien ne permettent pas toujours de choisir le moment et l’endroit des dessertes. Mais Marmara s’engage à mettre tout en œuvre pour acheminer les clients jusqu’à leur ville de départ tant que cela lui est possible, le manque de disponibilité des bus et des trains pouvant en effet l’amener à ne pas pouvoir fournir ce service ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire