Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Neckermann dépasse largement ses objectifs

Le tour-opérateur du groupe Thomas Cook devrait avoisiner les 45 000 clients pour l’exercice en cours, contre 31 000 budgétés.

Lancé en 2004 sans bruit, Neckermann a fait sa véritable entrée sur le marché français en janvier dernier. Malgré un budget communication en hausse (et des publicités à la TV), les objectifs étaient modestes. La deuxième marque du groupe Thomas Cook prévoyait de séduire 31 000 clients cette année. Le démarrage est plus que prometteur, puisque le voyagiste, revendu par le réseau maison, Afat Voyages et American Express (partenaires de Thomas Cook au sein du G4) et une centaine d’agences indépendantes, soit environ 1 200 points de vente, devrait au final avoisiner les 45 000 clients pour l’exercice en cours.

Carton plein pour la Tunisie

L’hiver a été en deçà de nos prévisions car nous avons réalisé seulement 89 % des 6 000 passagers espérés. En revanche, nous allons manquer de stocks cet été, se félicite Jean-Pierre Orfanidès, directeur des ventes de Neckermann. Au 15 mai, le TO avait déjà vendu 90 % des 25 000 forfaits espérés. Nous sommes à 150 % de nos objectifs pour Djerba, 120 % pour Hammamet. Même succès pour la Crète (94 %), Majorque (93 %), Agadir (90 %), Marrakech ou Hurghada (80 %). Nous avons d’ores et déjà rajouté des vols vers la Tunisie. Au global, la saison d’été devrait tourner autour de 40 000 passagers.

Neckermann récolte ainsi les fruits d’une production bien ciblée, simple et abordable, mais de qualité. L’offre est organisée autour de quelques produits phares comme les hôtels-clubs Iberostar (40 % de la sélection hôtelière), et privilégie les formules tout inclus (40 % des forfaits). Les départs de province uniquement sur vols affrétés (Nantes, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Nice, Marseille, Strasbourg) sont un argument fort, tout comme les réductions pour les réservations précoces (jusqu’à 15 %).

Une commission à la hausse

Avec un forfait moyen de 700 E, Neckermann séduit les jeunes et les familles, et marche sur les plates-bandes de Fram, Look Voyages ou Etapes Nouvelles, mais aussi de TO régionaux comme Plein Vent ou Starter. Le taux de commission (passé à 11 % HT avec un intéressement qui permet d’atteindre 12,5 % contre 10 % TTC en 2004) a de quoi aussi convaincre de nouvelles agences. Nous serons plus ambitieux en 2006, promet Jean-Pierre Orfanidès, en nous appuyant encore davantage sur nos partenaires du G4.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire