Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lufthansa : 20 euros de rabais pour les billets sur l’API

Trois ans après la mise en place d’une surcharge de 16 euros pour toute réservation effectuée via les GDS, le groupe Lufthansa poursuit son offensive contre les GDS en lançant son nouveau NDC Partner Program en France.

Voilà une nouvelle qui devrait faire du bruit. Après avoir été les premiers à surcharger les ventes GDS, Lufthansa Group souhaite incentiver les ventes sur son API.  Ce que l’on pourrait vulgairement résumer par l’adage : « Après le bâton, la carotte… »

En effet, une semaine avant l’IFTM, Michael Gloor, le senior director sales de Lufthansa Group pour la France, le Luxembourg et les Pays-Bas, a annoncé le lancement du NDC Partner Program. Un nouveau site internet fournissant des informations en temps réel et un accès aux solutions NDC API des compagnies aériennes de Lufthansa Group. « Les agents auront la possibilité de s’enregistrer facilement en ligne depuis la plate-forme de réservations et de services « SPRK » », précise Michael Gloor.

36 euros d’écart avec les GDS

Mais surtout, ce NDC Partner Program met en place, dès le 1er octobre, des tarifs préférentiels étendus à l’ensemble des vols européens au départ de la France.  Un rabais de 20  € (sur l’ensemble de la commande et pas sur chaque segment) pour tous les vols européens donc sur les forfaits Light et Classic de l’Economy Class, au départ de la France. Le rabais de 20€ concerne un billet AR avec Lufthansa, Austrian Airlines et SWISS. Pour un vol simple il faut compter 10€. Si l’on ajoute ces 20 euros de rabais aux 16 euros de surtaxe GDS, les agents de voyages sont donc désormais grandement incités à utiliser l’API de groupe allemand. « Nos partenaires en France utilisant NDC peuvent désormais bénéficier de tarifs exclusifs. Il ne s’agit pas seulement d’une avancée technologique, mais aussi d’un avantage commercial », explique Michael Gloor.

Un site web sera dédié à ce nouveau programme. Problème, cette nouvelle plate-forme, accessible gratuitement sur internet, est actuellement disponible en allemand et en anglais. Le site sera déployé dans le monde entier, d’ici la fin de l’année. Les partenaires commerciaux intéressés peuvent s’inscrire, en complétant le formulaire disponible en ligne, et accéder ainsi à la plateforme de réservations et de services « SPRK ».

Des points tarifaires illimités

Jamais à court d’idées pour bousculer les pratiques de la distribution, Lufthansa Group veut lancer le Continous Pricing. « Aujourd’hui, nous sommes obligés de travailler avec les 26 lettres de l’alphabet pour définir nos points tarifaires. Grâce aux NDC, nous pourrons avoir une approche continue et illimitée des points tarifaires. Quand autrefois un billet au tarif de 500 € était épuisé, le suivant affichait 600 € et nous perdions beaucoup de clients. Désormais, il sera possible d’avoir des billets à 505, 510, 515 euros etc etc. » Le volume de billets compensera les marges qui seront sans doute moins importantes. Pour l’instant, le système est testé dans une agence de voyage en Allemagne. Le mois prochain ce sera aux Pays-Bas. Avant d’être étendu en France ?