Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les stations de ski pistent l’innovation

Au-delà des investissements portant sur les équipements, les stations misent aussi de plus en plus sur le service et la technologie pour séduire.

Les premières stations ont ouvert leurs domaines skiables et les professionnels de la montagne sont optimistes pour la saison. La neige est au rendez-vous et les taux d'occupation pour la fin de l'année avoisinent les 80%, tous massifs confondus. Un engouement qui valide la politique d'investissement des stations (300 M€ annuels) mais récompense également leurs efforts pour accroître leur attractivité. Côté innovations commerciales, digitales et récréatives, elles ont en effet mis le paquet ces dernières saisons. En pointe sur la tarification, les 3 Vallées (8 stations des Alpes, soit le plus grand domaine skiable français) se distinguent par exemple avec le Pass liberté pour skier à la carte et ne plus payer le forfait remontées mécaniques qu'en fonction de sa « consommation » des pistes. Le skieur peut visualiser sur Internet sa situation. La journée de ski est prélevée directement sur son compte bancaire. « Fini le stress pour amortir le forfait », remarque Jean-Marc Silva, DG de France Montagnes, qui salue également le déploiement des offres Duos, Famille, Tribus… pour alléger le budget.

Technologie rime aussi avec fun : ainsi ces nombreuses vidéo-zones (à Valberg ou à Serre Chevalier) qui permettent de se voir dévaler les pistes grâce aux webcams désormais omniprésentes et de partager ses exploits sur les réseaux sociaux. Accès, plans des pistes interactifs, géolocalisation, attente aux télésièges, chutes de neige…, les applications mobiles, dont se sont dotées de nombreuses stations dont la Plagne (Plagne Access), permettent aux skieurs d'optimiser leur séjour. Les Orres ont même ajouté la prise en compte des performances ! À l'air du « co », la montagne se veut aussi dans le coup. Des cafés « coski » (comme à Megève) où l'on se retrouve pour ne plus skier seul essaiment sur les pistes. Les Ménuires poussent la convivialité jusqu'à proposer le covoiturage, la colocation d'appartement et le coski avec la formule Co'lidays.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique