Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Thaïlande ferme une île aux touristes

Pour éviter des dégâts irréversibles, Koh Tachai n'accueillera plus de touristes à compter du 15 octobre prochain.

L'île de Koh Tachai est située au large de la côte ouest de la Thaïlande, dans la province de Phang Nga. Elle est réputée pour ses plages paradisiaques et ses spots de plongée. Mais elle est aussi menacée par l'affluence touristique, ce qui a conduit les autorités thaïlandaises à prendre une décision radicale et inédite, rapporte le Bangkok Post.

Une décision rare

Koh Tachai n’accueillera plus de touristes à compter du 15 octobre, explique le quotidien local. Il s'agit ainsi de "limiter les effets d’une activité touristique importante sur les ressources naturelles et l’environnement" du parc national des îles Similan.

Le directeur général du Département thaïlandais des parcs nationaux le justifie dans un courrier. L’île a besoin d’être fermée "pour permettre à l’environnement terrestre et marin de se régénérer, sans qu’il soit dérangé par les activités touristiques, avant que les dégâts ne soient irréversibles."

Une plage de Ko Tachai peut ainsi accueillir 70 personnes. Or, il est fréquent que plus d'un millier s'y installent, avec des bateaux qui tournent en permanence, constate un officiel thaïlandais. "Soit nous fermons l'île, soit nous la perdons".

Un spot de plongée

En temps ordinaire, comme la plupart des îles du parc national de Similan, Koh Tachai est déjà fermée aux touristes entre le 16 mai et le 14 octobre. Elle ne rouvrira donc pas le 15 octobre prochain, et restera inaccessible pour une période indéfinie.

En annonçant cette décision trois mois à l'avance, les autorités thaïlandaises estiment et espèrent que les tour-opérateurs programmant l'île et les touristes auront le temps de trouver solutions de repli et des excursions alternatives.

"Nous connaissons l’archipel des Similan Islands, un superbe spot, idéal pour les plongeurs", remarque Olivia Calvin, directrice commerciale de Climats du Monde. "Il n y a pas d’hôtellerie à proprement parler sur ces îles. Donc, seules des excursions au départ de Khaolak ou de Phuket sont proposées à nos clients sur place. Mais cette fermeture du parc n’est que partielle, les autres îles Similan restent accessibles".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique