Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La mer Rouge s’ouvre aux croisières

Égypte, Israël, Jordanie : les navigations dans ces eaux bouillonnent de culture. Après CroisiEurope en 2008, Costa s’y lance cet hiver. Pari osé.

Le Nil n’est plus le seul, en Égypte, à accueillir les croisiéristes. En version maritime, les eaux de la mer Rouge s’ouvrent aux circuits flottants. Pionnier sur la zone, CroisiEurope y a positionné son Belle de l’Adriatique (200 passagers) à l’hiver 2008-2009. Après une première saison difficile, forçant la compagnie à baisser ses prix de 20 % à 25 %, elle semble avoir trouvé son rythme. Mais il va lui falloir compter avec un concurrent de taille : Costa a décidé de se lancer cet hiver sur la destination en positionnant deux bateaux, l’Allegra et le Marina. Un pari osé, même s’il s’agit des deux plus petites unités de la flotte (800 passagers). Sur le marché français, les débuts s’avèrent poussifs. « Les rythmes de bookings sont insuffisants, reconnaît Georges Azouze, le directeur général France de la compagnie. Mettre en branle une nouvelle destination prend toujours du temps, comme ce fut le cas pour Dubaï les premières années, et nous allons essayer de pousser encore davantage les ventes. » Affréteur de deux vols hebdomadaires sur Sharm el-Sheikh au départ de Paris, soit 360 sièges par semaine, la compagnie n’a pas d’autre choix. Des engagements qui étonnent plus qu’ils n’alarment Christian Schmitter, le directeur général de CroisiEurope : « Nous avons été surpris de voir Costa, plutôt habituée aux grandes navigations, investir une destination qui se découvre en cabotage. » Mais pour la compagnie italienne, c’est là tout l’intérêt : les courtes navigations permettent de programmer des excursions culturelles d’exception, denses et longues. Louxor ou le Sinaï en Égypte, Pétra ou le Wadi Rum en Jordanie, la mer Morte en Israël… Moins qu’avec la mer, c’est avec la terre que les passagers auront rendez-vous.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique