Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Oenotourisme attise les convoitises

 

A en juger le dynamisme actuel des acteurs privés et publics dans le domaine de l’oenotourisme, ce segment apparaît comme un débouché prometteur pour l’industrie touristique. Après la mise sur rail de l’International Wine Travel Market prévu du 4 au 6 novembre prochain, organisé par Reed Expositions, c’est au tour du gouvernement de mettre en avant cette activité réceptive particulière avec aujourd’hui la première réunion du Conseil supérieur de l’oenotourisme. Regroupant le ministère du Tourisme et de l’Agriculture, mais également les hôteliers, le Snav, le Ceto et les réceptifs français. Ce conseil a pour but de « développer l’oenotourisme, dans l’optique de créer des débouchés par une commercialisation directe ». Il a également pour mission de « construire cette politique autour de cinq axes : la création d’un label « Vin et Patrimoine », la formation, l’information, la mise en réseau des acteurs et le lancement d’un prix national de l’Oenotourisme ». Hasard du calendrier, ce conseil, présidé par Paul Dubrule, le co-fondateur d’Accor, arrive quelques jours après les optimistes prévisions effectuées par Reed sur son salon ITWM. Ce concurrent de « Destination Vignobles », créé par Maison de la France, anticipe plus de 1200 visiteurs.