';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jamaïque : l’état d’urgence est déclaré à Montego Bay

Située dans le nord-ouest du pays, la région de Montego Bay qui accueille de luxueux hôtels, connaît un pic de violence depuis 2017.

Face à une flambée de crimes violents, la Jamaïque a déclaré l’état d’urgence dans la ville de Montego Bay. Les autorités ont renforcé la présence policière et militaire sur place.

Conséquence immédiate, les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni ont mis en garde leurs ressortissants, les appelant à la plus grande prudence. Ottawa recommande ainsi aux Canadiens qui séjournent dans un centre de villégiature dans cette région de limiter leurs déplacements à l’extérieur des périmètres de sécurité de l’hôtel.

Les Français « responsables de leur propre sécurité »

En France, le Quai d’Orsay n’a pas publié de dernière minute au niveau de ses conseils aux voyageurs. L’Ambassade de notre pays en Jamaïque dispose de « capacités limitées » pour venir en aide aux Français en cas de crise », se contente de préciser le site du ministère des Affaires étrangères, dans un avertissement publié le 23 novembre 2017. En clair, « les Français qui se rendent dans le pays sont responsables de leur propre sécurité. Ils sont invités à s’assurer qu’ils disposent de moyens nécessaires en cas de crise. » Les voyageurs doivent notamment vérifier les termes des contrats d’assurance et s’assurer de disposer des moyens financiers nécessaires pour couvrir d’éventuels frais d’hospitalisation ou d’évacuation.

La Jamaïque, qui compte quelque 2,7 millions d’habitants, a l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, avec 43 meurtres pour 100 000 habitants en 2015.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.