Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèce : une enveloppe de 800 millions d’euros pour soutenir son tourisme

Pour soutenir un secteur vital pour son économie, la Grèce s’est vu accorder 800 millions d’euros par l’UE, un plan destiné à faciliter l’accès aux liquidités pour les entreprises du tourisme.

Frappée de plein fouet par la crise sanitaire, la Grèce va bénéficier d’une enveloppe de 800 millions d’euros accordée par l’UE pour soutenir son tourisme. « Ce plan de 800 millions d’euros va faciliter l’accès aux liquidités pour les entreprises du secteur du tourisme », a indiqué Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, citée dans un communiqué publié à Bruxelles. Plus de 20% du Produit intérieur brut (PIB) grec dépend des recettes touristiques, qui ont subi une réduction importante depuis le début de la pandémie au printemps 2020. Des chiffres qui expliquent l’empressement de la Grèce à relancer son tourisme au plus vite, et à engager ces dernières semaines une vaste opération séduction pour reconquérir ses différents marchés. « Après la question sanitaire, le tourisme est notre priorité, confiait récemment le ministre du Tourisme grec à L’Echo touristique. C’est le secteur le plus important, le plus contributeur pour l’économie grecque (20% selon le WTTC, Ndlr). Depuis le début de la pandémie, deux univers sont devenus essentiels : le monde médical, qui prend soin des Grecs et des gens qui vivent en Grèce, et le monde du tourisme, qui est le médecin de l’économie grecque. Donc relancer notre industrie touristique est l’une des priorités du gouvernement, pour commencer à sortir le pays de cette crise inédite. »

Dès le 15 mai, le pays s’est rouvert au tourisme international et la destination a franchi une nouvelle étape vendredi dernier, en présentant sa plateforme interactive du certificat numérique européen Covid. « L’une des premières à être prêtes » dans l’UE, s’était alors félicité le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas. 

Le certificat sanitaire prêt dès aujourd’hui

« Ce certificat sera ouvert à tous les citoyens européens à partir du 1er juillet, avait de son côté indiqué le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis en soulignant que la Grèce allait essayer de l’utiliser « plus tôt » ». Dont acte : mardi, sept pays européens dont la Grèce ont commencé à délivrer leurs premiers certificats. Les autres pays sont la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, la Croatie et la Pologne. Ce « service passerelle » opéré par la Commission permet de vérifier et d’authentifier les signatures numériques contenues dans les codes QR des certificats, sans traitement de données à caractère personnel, en consultant les « clés de signature » stockées dans des serveurs nationaux. « Les citoyens peuvent imprimer ce certificat et voyager dès aujourd’hui (mardi) », a annoncé Kyriakos Pierrakakis, ministre grec de la Gouvernance digitale lors d’un entretien mardi à la télévision privée Skaï.

La Grèce s’annonce comme l’un des best-sellers de l’été, si l’évolution de la crise sanitaire ne vient pas perturber la dynamique actuelle. Ainsi que le montre le dernier baromètre Orchestra/L’Echo touristique, la Grèce est pour le moment la grande gagnante des destinations étrangères, avec un volume d’affaires en hausse de 16%. Tout aussi offensive pour assurer la reprise, l’Espagne la talonne (+15%). Dans son ensemble le bassin méditerranéen tire bien son épingle du jeu, en général. Mais la Tunisie (-68%) et l’Italie souffrent encore (-59%).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique