Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Eté décevant pour l’hôtellerie parisienne

Le cabinet BDO Hôtels, ex-PKF, explique cette situation par l’émergence de nouvelles destinations qui proposent, pour un coût moindre, des produits attractifs. Le mois de septembre devrait cependant être meilleur avec la reprise traditionnelle du marché

Pour l’été, note BDO, le secteur français de l’hôtellerie a marqué le pas alors que depuis plusieurs mois, le marché était orienté à la hausse. Tout particulièrement à Paris où, en août, le taux d’occupation moyen dans les établissements haut de gamme a reculé de plus de 6% par rapport à la même période 2003. Cette baisse s’échelonne de -3% pour les palaces et les hôtels de grand luxe à près de -13% pour les établissements de charme.

La baisse de la fréquentation est également perceptible sur le marché moyen de gamme, dont le taux d’occupation moyen est globalement en baisse de 3%. La fréquentation des 3 étoiles recule de plus de 6%, alors que les hôtels 2 étoiles enregistrent une très légère hausse : 1%.

 
La baisse de l’occupation s’est également accompagnée d’une baisse des prix moyens, de 5% pour le haut de gamme et de 12% pour les établissements de moyenne gamme, par rapport à 2003, selon BDO. Au final, les RevPAR (Revenus moyens par chambre) sont à la baisse pour l’ensemble de l’hôtellerie parisienne, de 2% à près de 27% selon les catégories.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique