Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Desserte de la Corse : Corsica Ferries demande un délai

La compagnie privée a demandé au tribunal administratif de Bastia l’annulation du vote de l’Assemblée de Corse, fixant au 1er mai le début de la nouvelle délégation de service public pour la desserte de l’île.

L’attribution de la délégation de service public pour la desserte maritime Continent-Corse pour la période 2007-2012, n’en finit pas de se compliquer. Alors que la précédente procédure a été annulée par la Conseil d’Etat mi-décembre pour irrégularités, un nouvel appel d’offres a été organisé. L’Assemblée territoriale de Corse a parallèlement prorogé jusqu’au 30 avril 2007 l’actuelle délégation de service public. Corsica Ferries, qui a jugé ce délai trop court, a demandé au tribunal administratif de Bastia l’annulation de ce vote.
A supposer que l’attribution du marché soit faite le 10 avril, comme c’est prévu pour l’instant, cela laisse vingt jours pour mettre en place les lignes. Il est manifestement impossible de s’installer dans ce délai, estime Pierre Mattei, directeur général de Corsica Ferries, pour qui cela constitue un motif d’illégalité. Il considère aussi que cela avantage les compagnies qui bénéficient de la délégation de service public actuelle, à savoir la SNCM et la CMN.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique