Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Clubs : TUI solde ses clubs Lookéa et Marmara pour l’été

La saison des soldes est ouverte, y compris pour TUI France, qui propose des réductions allant jusqu’à -40% sur des séjours en clubs.

TUI France se met aux soldes avec des réductions allant jusqu’à -40% pour des séjours en Club Lookéa ou Marmara, et espère ainsi séduire « tous les Français qui n’ont pas encore réservé leurs vacances ». Jusqu’au 7 juillet, TUI France va promouvoir cette offre avec une campagne média de grande ampleur qui l’emmène sur toutes sortes de médias (TF1, France Télévisions, BFMTV, Le Bon Coin, RTL, RMC, Eayvoyage, …).

Ainsi, avec cette offre, un séjour 8J/7N en formule tout-inclus au Club Marmara Bonaca (Split, Croatie) est vendue à partir de 699 euros, contre 1099 euros initialement, soit une économie de 35%. En Tunisie, le Club Lookéa Playa Djerba s’affiche à 589 euros par personne, contre 829 euros en début de saison (-29%). Enfin, aux Baléares, le Club Lookéa Samoa est accessible à partir de 559 euros, contre 879 euros affichés en brochure (-36%).

L’été reste à faire

Au total, une centaine de produits sont concernés (Bulgarie, Croatie, Espagne, Grèce, Italie, France, Tunisie, Portugal, …). TUI France espère ainsi remplir ses hôtels – et ses vols – notamment au mois de juillet, alors que « l’été reste à faire » pour les tour-opérateurs, comme l’a annoncé René-Marc Chikli, le président du Syndicat des entreprises du tour-opérating (Seto), lors de la présentation du baromètre semestriel du syndicat.

Pour acheminer ses clients à destination, TUI France, qui commercialise plus de 220 clubs, dont près de 80 sous les marques Lookéa et Marmara, s’est d’ailleurs engagé sur 700 000 sièges, mettant ainsi en jeu une partie de ses performances estivales sur le taux de remplissage de ses avions. Chaque été, la filiale française du leader mondial du voyage séduit environ un million de clients, dont 65% séjournent dans l’un des clubs du voyagiste.

L’été, saison stratégique pour les tour-opérateurs du mass-market, sera très certainement décisif pour l’avenir de TUI France. Entre projet d’externalisation d’une partie de ses activités et dialogue social compliqué avec les représentants des salariés, le voyagiste traverse en effet une crise sociale qui pourrait conduire à la suppression de 300 postes.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique