';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre des agences : les tops et les flops en février 2018

Quelles sont les destinations les plus vendues par les agences, pour un départ en février ? Les réponses avec le baromètre des Entreprises du Voyage.

Sur le segment du moyen-courrier, l’Espagne occupe toujours la première place, malgré une nouvelle baisse tant en nombre de réservations pour en départ en février (-8%) qu’en volume d’affaires (-5%). Par contre, le panier moyen continue d’augmenter (+3%).

La destination préférée du marché français subit sans doute la concurrence de ses illustres voisins, à commencer par l’Italie (+36% en nombre de départs et 6% en volume d’affaires),dont le panier moyen chute (-23%). Le Portugal ferme le podium et séduit toujours autant (+74% en nombre de départs et +27% en volume d’affaires).

Dans le sud de la Méditerranée, les cartes sont un peu redistribuées. La Tunisie accuse un ralentissement (-25% en nombre de départs et -10% en volume d’affaires), peut-être dû au contexte social tendu à destination. A l’inverse, l’Egypte n’en finit plus de progresser, avec +239% en nombre de départs et +254% en volume d’affaires.

© EdV

Long-courrier : les incontournables au rendez-vous

Dans le classement des destinations plus lointaines, les destinations majeures tiennent leurs rangs. Ainsi, la Thaïlande occupe toujours la première marche du podium, avec +74% en nombre de départs prévus en février et +65% de volume d’affaires. Malgré la volonté des autorités touristiques de faire monter en gamme la destination, le panier moyen recule de 6%.

La République Dominicaine se maintient (+3% en nombre de départs, +9% en volume d’affaires) et confirme son statut de best-seller caribéen de l’hiver. L’Île Maurice, qui a récemment ouvert ses portes aux Français sans passeport, continue sa course vers les sommets (+74% en nombre de départs et 48% en volume d’affaires) et ferme le podium.

© EdV

Enfin, la France accuse un retard global (-13% en nombre de départs et -11% en volume d’affaires) malgré une reprise notable de certaines régions, comme l’île de la Réunion (+39% en nombre de départs).

Au global, sur le moyen-courrier, le nombre de passagers progresse de 10%. Sur le long-courrier, la hausse est de l’ordre de 30% en nombre de passagers et 25% en volume de ventes. L’activité des agences de voyages progresse donc de 1% en nombre de passagers, et 10% en volume d’affaires.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.