Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Attentat de Sousse : au Royaume-Uni, TUI signe un accord avec les familles des victimes

Le groupe mondial du voyage a trouvé un accord avec les familles des victimes de l’attentat de Sousse, en 2015, qui a fait 38 morts, principalement britanniques.

Un accord financier, dont le montant n’a pas été précisé, a donc été conclu « sans admission de responsabilité ni de faute », selon une déclaration commune publiée par TUI et le cabinet d’avocats Irwin Mitchell, qui représente plus de 80 personnes.

A l’origine, des victimes directes ou indirectes de l’attentat avaient lancé une action de groupe en pointant du doigt le dispositif de sécurité de l’hôtel Riu Imperial Marhaba ou le manque d’informations concernant les risques sécuritaires en Tunisie au moment de la réservation de leur voyage, vendu par Thomson Holidays, une filiale de TUI au Royaume-Uni.

« Peu de choses » auraient pu empêcher le massacre

Néanmoins, selon plusieurs décisions de justice et une enquête menée en 2017 par la Royal Courts of Justice, « peu de choses auraient pu être faites pour empêcher le massacre » perpétré sur la plage de Sousse par un tunisien de 23 ans. La signature de cet accord reconnaît « les circonstances tout à fait exceptionnelles de l’affaire selon TUI, qui « a toujours exprimé ses sincères condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont été pris dans l’attaque terroriste ce jour-là ».

Pour rappel, le 25 juin 2015, un terroriste se revendiquant de l’Etat islamique a tué 38 personnes et fait 39 blessés en attaquant les touristes directement sur la plage de l’hôtel Riu Imperial Marhaba, situé dans la station de Port El-Kantaoui, à Sousse, dans le nord-ouest du pays. Les victimes étaient majoritairement originaires du Royaume-Uni, mais aussi d’Irlande, d’Allemagne, de Belgique, du Portugal, de Russie ou encore d’Ukraine.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique