Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France renouvelle la moitié de ses sièges Affaires

À partir de 2011, la compagnie va installer 2 000 nouveaux sièges quasi plats sur une vingtaine d’appareils long-courriers. Un nouvel outil pour attirer une clientèle qui manque encore au transporteur.

Critiquée par ses utilisateurs qui la trouvaient glissante, la version du siège Affaires de 2004 va être progressivement remplacée par des nouveaux sièges-coques, 5 kg plus légers, et qui permettent, au niveau des hanches et des jambes, d’être à plat, grâce à une niche installée sous le siège d’en face. En revanche, le dossier n’est toujours pas totalement plat et s’incline à 4 ° : « C’est un compromis pour obtenir la longueur et la largeur la plus importante du marché », indique Christian Herzog, nouveau directeur marketing d’Air France-KLM. Les premiers des 2 000 sièges pourraient être installés sur les axes sud-américains ou africains à partir du mois de décembre. « Dès l’été 2011, une vingtaine d’appareils seront équipés, et en 2013, une vingtaine de plus », explique Christian Boireau, directeur général commercial France. L’offre Affaires du transporteur présentera alors deux versions de sièges, les nouveaux équipements cohabitant avec les 2 600 autres installés depuis 2007. Il faudra attendre la livraison du septième A380 pour voir ces sièges installés à bord des super-jumbos. Avec cette offre, la compagnie entend reconquérir la clientèle Affaires qui lui manque : « Nous n’avons pas retrouvé notre clientèle d’avant-crise, nous avons parcouru la moitié du chemin », glisse Christian Boireau. Le transporteur rappelle par ailleurs qu’il dispose de 500 salons à travers le monde et de nouveaux menus. Mais il va surtout se déployer vers l’Amérique, à partir de juin 2011, en ouvrant Lima (Pérou) et Orlando (États-Unis). Au total, Air France s’est engagé sur 110 ME depuis trois ans pour séduire la clientèle Affaires, qui représente 40 % de son chiffre d’affaires et un tiers de ses passagers.