Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : la grève coûtera au moins 300 millions d’euros

Air France-KLM a annoncé vendredi une perte nette de 269 millions au premier trimestre, creusée par trois jours de grève.

 

Le groupe vient de publier ses résultats trimestriels à l’aube d’une treizième journée de grève depuis février. En dépit d’un trafic en hausse de 5,7%, les trois jours de débrayages observés en février et en mars ont coûté 75 millions d’euros à la compagnie aérienne. Par conséquent, les pertes du groupe augmentent de 88%, a souligné Air France-KLM dans un communiqué. Le déficit d’exploitation (Ebitda) se chiffre à à 269 millions d’euros.

Une estimation a minima

L’impact négatif de chacun des jours de grève chez Air France est estimé entre 25 et 30 millions d’euros. Le mouvement social en cours coûtera au moins 300 millions d’euros sur le résultat d’exploitation 2018, estime le groupe. En effectuant une règle de trois, il est facile de conclure qu’il s’agit d’une estimation minimaliste.

Selon les prévisions de la direction, 75% des vols seront assurés vendredi, alors que les négociations avec les syndicats semblent bloquées. Le vote sur le projet d’accord salarial sera clos à 18h. Jean-Marc Janaillac, qui pilote le groupe Air France-KLM depuis 2016, a averti qu’il quitterait ses fonctions en cas de résultat négatif.