Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

AccorHotels : des résultats qui s’envolent en 2017

AccorHotels a présenté ce matin des résultats annuels en forte croissance, portés notamment par les bonnes tendances du marché.

“Nous n’avons jamais été aussi solides”, s’est félicité Sébastien Bazin, le PDG de AccorHotels, lors de la présentation des résultats annuels ce matin. Engagé depuis plusieurs années dans un vaste plan de transformation, menant notamment une politique offensive d’acquisitions, le groupe hôtelier indique même avoir réalisé des performances meilleures que prévues. « Les résultats d’AccorHotels pour l’année 2017 marquent une progression sensible de nos performances, avec d’excellents résultats opérationnels et un développement record. Le groupe continue de bénéficier des bonnes tendances de marché, matérialisées par la croissance confirmée des volumes”, a indiqué Sébastien Bazin.

Paris repart, l’Amérique du Sud à la traîne

De fait, AccorHotels annonce un volume d’affaires de 17,9 milliards d’euros, en hausse de 19%. Le chiffre d’affaires, lui, s’élève à  1 937 M€, bondissant de 17,7% – +7,9% à périmètre et changes constants – l’écart entre les deux chiffres provenant principalement de l’intégration d du groupe d’hôtels de luxe Fairmont Raffles Hotels International et des nouvelles activités (+12,9%). Le résultat d’exploitation se porte à 492 millions d’euros, en hausse de 23,9% (+10,1% à pcc). Le résultat net, lui, bondit de 66,4%, à 441 millions d’euros.

Indicateur clef, le RevPAR (revenu par chambre disponible) progresse globalement de 4,7%. Autre signal fort : à Paris, il progresse même de 6,1%, soutenu par un taux d’occupation en hausse de six points, lié au retour des touristes étrangers dans la capitale, notamment pour des séjours de loisirs (+20%) précise le groupe. En terme de chiffre d’affaires, toutes les régions du monde affichent une progression, avec des “niveaux d’activité soutenus en Asie Pacifique (+7,7%), en Europe (+7,2%), en France & Suisse (+2,5%), mais aussi en Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes (+5,2%) et dans la zone Afrique & MoyenOrient (+2,7%)”. Seule l’Amérique du Sud affiche un repli (-3,3%), “moins prononcé qu’attendu grâce à une très forte reprise au 4ème trimestre 2017 (+13,4%)”, indique toutefois le groupe. AccorHotels annonce par ailleurs un développement record, avec l’ouverture de 264 nouveaux hôtels, représentant plus de 40 802 chambres.

« Un modèle d’hospitalité augmentée »

Bannière réunissant désormais la conciergerie, la location de résidences privées, les ventes privées d’hôtels et de séjours de luxe et les services digitaux aux hôteliers indépendants, les “Nouvelles activités”, fruits de la stratégie d’acquisitions à grande vitesse menée sous l’impulsion de Sébastien Bazin, pèse désormais 100 millions d’euros dans le chiffre d’affaires du groupe, contre 44 millions à fin décembre 2016 (+6,9% à données comparables). Une stratégie de diversification destinée à contrer notamment les nouveaux acteurs sur le marché : “en développant notre modèle d’hospitalité augmentée, nous nous imposons à l’avant-garde d’une industrie qui se réinvente chaque jour, et offre toujours plus de perspectives”, commente Sébastien Bazin.

Au sujet de la cession d’une part majoritaire d’AccorInvest (opération “Booster”), qui a pris du retard, AccorHotels indique poursuivre “ses discussions avec des investisseurs de premier plan, français et internationaux”, et que “ces discussions sont maintenant entrées dans leur dernière phase.”