Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

4 LA VIE PAYSANNE

NULL

À bord de la dahabeya, comme sur les berges du Nil, le temps s’est arrêté. Aucun portable, aucun Klaxon ne vient troubler le clapotis de l’eau. Sur la rive est, des parcelles de maïs côtoient des palmeraies, offrant leur ombre aux manguiers, citronniers et orangers des jardins fruitiers. À l’ouest, des paysans se détachent des champs vert tendre, travaillant la terre, toujours, à la main. Le matin, certains viennent déposer leurs vaches en barque, sur les îles couvertes d’herbes grasse et repassent, le soir pour les ramener « à terre ».

La course du soleil, ici, rythme la vie et les paysages, des couleurs pastel du matin aux oranges flamboyants du crépuscule. À travers les histoires millénaires que racontent les guides, devant des temples couverts de bas-reliefs encore colorés, on comprend l’importance de ce soleil, qui avec le Nil, est l’un des éléments essentiels de la mythologie Égyptienne. Une culture riche et sophistiquée qui a donné naissance au calendrier actuel, de 365 jours, ou à des savants comme Imhotep, architecte, médecin et philosophe. Sur les murs du temple de Kom Ombo, dédié à Horus le dieu Faucon et Sobek, le dieu Crocodile, on découvre les formules de ses potions contre la douleur, des instruments chirurgicaux pour les césariennes ou des consignes d’hygiène pour les opérations. Un savoir encore reconnu aujourd’hui, 2 700 ans plus tard !

Ce voyage a été réalisé du 5 au 12 novembre dernier avec la complicité d’Autrement l’Égypte, de l’OT d’Égypte, d’Air Masters et de Transavia.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique