Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Télétravail : Club Med signe un nouvel accord

Depuis un mois, un accord collectif signé par les partenaires sociaux permet à tous les salariés de télétravailler jusqu’à deux jours par semaine.

La pandémie aura au moins donné le temps à certains groupes de réfléchir à leur organisation. C’est le cas de Club Med qui, « après une réflexion collective », a défini « un nouveau cadre en adéquation avec l’évolution des modes de travail », souligne un communiqué. Un cadre qui s’applique à l’échelle mondiale et qui sera testé pendant un an « afin d’en mesurer l’efficacité ».

Concrètement, l’accord collectif, entré en vigueur le 6 septembre 2021, permet à l’ensemble des salariés des bureaux (et dans des situations exceptionnelles, des agences) de télétravailler jusqu’à deux jours par semaine, avec l’option d’une semaine complète tous les 4 mois (soit 3 semaines par an). Et ce, peu importe le statut et l’ancienneté du salarié.

« Chaque collaborateur choisit »

Selon Club Med, « ce rythme permet d’apporter davantage d’efficacité au travail et de liberté dans l’organisation, tout en conservant des moments collectifs importants et de la modularité selon les pics d’activité ». 

« Nos collaborateurs ont besoin de se retrouver et de continuer à partager des moments forts, souligne Audrey Bonfillon, directrice des ressources humaines internes de l’entreprise. Il était important de prendre en considération l’expérience de ces derniers mois pour repenser notre manière de travailler. La liberté est également une valeur qui nous tient à cœur. C’est pourquoi, le télétravail n’est pas imposé, chaque collaborateur choisit ».

La marque au trident conclut en assurant que « les premiers retours d’expérience seront rapidement pris en compte, et les évolutions ainsi que les ajustements nécessaires mis en œuvre ».

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique